En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Paris accentue sa politique de réduction de la circulation automobile

Aménagement  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

La Ville de Paris a validé la création de nouvelles zones 30 dans l'hyper-centre. Alors que 20% du territoire parisien est aujourd'hui concerné, ce taux atteindra les 30% d'ici la fin de l'année. Cette action s'inscrit donc dans une démarche "d'apaisement de la circulation" qui va se généraliser sur l'ensemble du territoire parisien en dehors des grands axes. "La voirie sera ainsi hiérarchisée entre un réseau primaire à 50 km/h, et une voirie locale à 30 km/h", a expliqué la Maire de Paris devant le Conseil.

Dans le même objectif de lutte contre la pollution et le bruit, Anne Hidalgo a présenté la suite du projet d'aménagement des berges de Seine initié en 2010. Pour justifier la piétonisation de nouvelles voies, la Maire a rappelé le "bilan très positif" des premiers aménagements : "une diminution en moyenne de 15% du dioxyde d'azote (NO2) sur les berges rive gauche entre 2010 et 2013, un développement rapide de la biodiversité, et des reports de circulation conformes aux prévisions, supportables et maîtrisés". En termes de bruit, Anne Hidalgo a fait référence aux évaluations de l'organisme Bruitparif qui démontrent "une forte diminution - de jour comme de nuit - des niveaux de bruit entre 2012 et 2014". La Mairie veut donc aller plus loin avec le projet de relier la Place de la Bastille et la Tour Eiffel.

Cette politique anti-voiture n'est pas du goût de l'Automobile Club Association (ACA) qui s'inquiète de la généralisation des zones 30. "Le concept des zones 30 a pour vocation d'améliorer la sécurité routière à des endroits bien précis et très limités, et non de devenir une nouvelle norme urbaine généralisée", explique l'ACA qui souhaite plutôt "une vraie réflexion de fond dans le cadre d'un plan global de mobilité urbaine auquel les représentants des usagers doivent être associés".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager