En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plan santé : le gouvernement s'attaque très mollement aux perturbateurs endocriniens

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

C'est par la voie du volontariat que le gouvernement choisit pour l'instant de s'attaquer aux perturbateurs endocriniens (PE). L'une des 25 mesures phares du plan national de santé publique, présenté ce lundi 26 mars par le chef du gouvernement et la ministre de la Santé, est dédiée à la lutte contre ces substances à l'origine de malformations génitales, d'une diminution de la fertilité, de puberté précoce, de cancers ou encore de troubles du développement neuronal.

Mais la mesure annoncée consiste seulement à "susciter des engagements volontaires" des industriels et des distributeurs pour substituer dans les produits de consommation courante les substances pouvant présenter des propriétés PE, et pour informer les consommateurs par "la diffusion de message de prévention ou par un étiquetage". Une annonce très en deçà du plan d'action renforcé préconisé en février par les inspections générales des ministères chargés de l'écologie, de la santé et de l'agriculture qui ont pointé les carences de la première stratégie sur les PE lancée en 2014.

Le Gouvernement annonce par ailleurs la création d'un site internet en vue d'informer le public sur les produits chimiques contenus dans les produits de consommation courante. Une initiative portée par Santé publique France avec l'appui de l'Anses et qui doit aboutir d'ici la fin de l'année.

Le plan de prévention de la santé publique est le premier axe de la stratégie nationale de santé publique 2018-2022 adoptée le 20 décembre après une concertation menée durant l'automne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager