En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Stéphane Le Foll annonce un nouveau plan de soutien au bio d'ici à 2021

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Lors du séminaire international de l'Agence Bio à Paris, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé le 28 février un nouveau programme "Ambition bio" pour la période 2017-2021 qui sera présenté en avril. Il succédera au programme, lancé en 2013, qui visait à doubler le pourcentage des surfaces agricoles utiles (SAU) bio en France, soit 8% de SAU à la fin 2017.

Le nouveau plan vise un objectif de 10% des surfaces agricoles en agriculture biologique d'ici à 2021. Il a pour "vocation à accompagner le changement d'échelle de la bio en France, tout en assurant un développement créateur de valeur pour la filière", a annoncé le ministre. Il s'est également félicité "de la forte progression" de la filière. Selon l'Agence Bio, 5,7% de la SAU française sont aujourd'hui dédiés au bio à la fin 2016. Soit plus de 1,5 million d'hectares, "ce qui correspond à une augmentation de 50%" par rapport à 2012, a salué le ministre. Le nombre d'exploitants bio s'élève désormais à plus de 32.000 "contre 24.500 en 2012, soit une augmentation avoisinant les 30%".

Versement des aides 2015 et 2016

Stéphane Le Foll a également confirmé le versement des aides au bio, réclamé par la fédération nationale d'agriculture biologique (Fnab). Le ministre a annoncé qu'une enveloppe de 343 millions d'euros allait être débloquée d'ici ce 31 mars, a précisé la Fnab. "Celle-ci doit permettre de régler 80% des sommes dues au titre des aides bio et des MAEC (mesures agro-environnementales et climatiques) pour l'exercice 2016".

"En raison de retards de versement des aides liés à l'obligation européenne de réviser totalement le registre parcellaire graphique, le Gouvernement a décidé de mettre en place un apport de trésorerie permettant, pour 2016, de verser aux agriculteurs, [cette] avance sur le versement des aides à l'agriculture biologique", a expliqué le ministère.

La Fnab regrette toutefois que "les soldes 2015 des aides ne sont toujours pas réglés [et] que leur versement n'est pas prévu avant le deuxième semestre 2017".

Stéphane Le Foll a rappelé avoir débloqué 30M€ supplémentaires en 2015 et 50 M€ supplémentaires en 2016 de soutiens au bio sur le budget du ministère de l'Agriculture. L'enveloppe budgétaire fixée pour 2017 est pour l'instant de 85 M€ d'autorisations d'engagement consacrés aux MAEC et aux aides à l'agriculture biologique.

Réactions1 réaction à cet article

 

En Languedoc, je peux attester que beaucoup de mes voisins vignerons qui font l'effort de passer en bio sont extrêmement en colère contre les retards de paiements.
Un comble, quand on sait qu'en 2011, la vigne qui représentait 3.7% de la Surface Agricole utile, consommait à elle seule environ 20% des pesticides !

philippeb81 | 02 mars 2017 à 08h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager