Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le Grand Lyon adopte son plan d'actions en faveur de la marche et du vélo

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le conseil de la métropole de Lyon a adopté le 2 mai un plan d'action pour les mobilités actives pour la période 2016-2020. Son objet ? Consacrer un budget de 160 M€ sur cette période à la réalisation d'aménagements favorisant la marche et le vélo, en lien avec les transports collectifs, le covoiturage, l'autopartage et l'utilisation du taxi.

Deux objectifs stratégiques sont fixés : faire passer le réseau cyclable de 600 km en 2015 à 1.000 km en 2020, et augmenter la longueur moyenne des déplacements à pieds de 650 m aujourd'hui à 1 km demain. Pour cela, plusieurs opérations d'aménagements vont être lancées pour développer la pratique de la marche, annonce le Grand Lyon : piétonisation de voies, création de promenades, aménagements de trottoirs, sécurisation des traversées piétonnes, etc. Des travaux seront également lancés afin de résorber les coupures urbaines majeures, en particulier le franchissement des fleuves, des voies rapides, des voies de chemins de fer et de certains îlots urbains spécifiques.

64.000 abonnés à Vélo'v

Le Grand Lyon prévoit de développer son offre de services aux cyclistes. Cela passe par un renforcement de son système de vélos en libre service Vélo'v avec un meilleur maillage en centre ville et une extension aux communes de la première couronne. Ce service est d'ores et déjà le système de vélos en libre-service le plus utilisé de France avec plus de 6,5 utilisations par Vélo'v par jour, indique le dossier de presse. Il compte actuellement 348 stations, 4.000 vélos et 64.000 abonnés

Plusieurs mesures d'accompagnement des cyclistes sont annoncées : réactivation de la prime à l'achat de véhicules à assistance électrique, création de 10.000 nouvelles places de stationnement pour les vélos, quadruplement de la capacité de stationnement sécurisé dans les parcs-relais, mise en place d'une offre de location longue durée, mise en place de "vélos-stations" regroupant un ensemble de services destinés aux cyclistes, soutien aux ateliers d'autoréparation et de recyclage des vélos…

Ce plan pour les mobilités actives fait suite au plan "mode doux" adopté en 2003 et actualisé en 2009. Ce dernier a permis de faire de la métropole de Lyon l'une des agglomérations européennes où l'on marche le plus : la pratique de la marche y représente plus d'un tiers des déplacements, indique le Grand Lyon. Quant au vélo, le réseau cyclable a été multiplié par trois depuis 2001. Sa pratique a également été multipliée par trois depuis 2005.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager