Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Plan vélo : le Gouvernement reconduit et renforce ses mesures pour 2023

Transport  |    |  Nadia Gorbatko
Plan vélo : le Gouvernement reconduit et renforce ses mesures pour 2023

Suppression de la condition d'une aide locale, relèvement du montant des soutiens, majoration pour les ménages précaires et les personnes en situation de handicap, ouverture du bonus aux vélos pliants… En août 2022, le Gouvernement avait déjà annoncé toute une série d'aménagements destinés à renforcer son « Plan vélo » et à favoriser l'achat de ce moyen de transport par les ménages.

Ce mardi 27 décembre, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique, et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, reconduisent ces mesures pour 2023, tout en les renforçant.

À partir du 1er janvier par exemple, les seuils d'éligibilité seront rehaussés. Afin de toucher 50 % des ménages les plus modestes, le revenu fiscal de référence par part pourra ainsi monter jusqu'à 14 089 euros pour une aide classique, contre 13 489 euros auparavant. Pour une aide renforcée, le seuil pourra aller jusqu'à 6 358 euros, contre 6 300 euros actuellement.

En septembre 2022, l'exécutif avait également doté le Fonds de mobilité active de 250 millions d'euros pour l'année 2023. En novembre, il avait lancé un appel à projets en faveur du vélotourisme, doté de 6 millions d'euros. Depuis, il a soutenu quatre programmes liés au stationnement, à l'apprentissage et au développement de la pratique, pour différents publics, dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE).

Objectif de ces mesures : faire de la bicyclette une alternative attractive à la voiture individuelle pour les déplacements de proximité, voire pour les trajets de longue distance (en association avec les transports collectifs). « Aujourd'hui, plus du tiers de nos déplacements, quel que soit le type de territoire en France, font entre un et cinq kilomètres. Et environ la moitié des déplacements en voiture font moins de cinq kilomètres », rappelle l'exécutif.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Barrière anti-inondation ESH/LN 2 L'eau Protection
Conseil en droit de l'Environnement, Énergie et Infrastructures Cabinet Valentin Renoux - Avocat