En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les campus "verts" investissent les universités et les grandes écoles

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

A l'heure où les formations dédiées au développement durable (DD) continuent de foisonner dans les universités et grandes écoles en France (masters et mastères spécialisés (MS) en marketing, finance, droit, risk management, Master of business administration (MBA)…), les établissements français intègrent également de plus en plus une démarche globale de responsabilité environnementale et sociale, à l'instar de l'initiative de Campus Responsables lancée par l'agence "Graines de Changement".

En cette rentrée 2011, déjà la moitié des universités et un tiers des grandes écoles mettent en œuvre'' une politique structurée de développement durable, notamment en se réclamant de la mise en oeuvre du Plan Vert'', inscrit dans la loi Grenelle 1 de 2009, explique le Service d'observation et statistiques (SOeS) du Commissariat général au développement durable. Soit en 2010, une centaine d'établissements concernés, selon l'étude publiée le 30 septembre.

Un Plan vert pour les campus issu du Grenelle

Le ''Plan vert'' pour les campus doit inclure la labellisation des universités et grandes écoles, ''sur le fondement de critères de développement durable tels que la performance énergétique des bâtiments, l'accessibilité pour les handicapés, l'accès par les transports en commun, la consommation d'eau, la gestion des déchets ou encore le bilan carbone''. Ces démarches d'éco-responsabilité des établissements s'inscrivent également dans la Stratégie nationale de développement durable 2010-2013. Parmi les objectifs du Canevas de Plan Vert figurent une formation développement durable pour les personnels enseignants et non enseignants, la réduction de la production de 2% et la valorisation à 75% des déchets, l'introduction de 20% de produits biologiques et locaux dans la restauration collective ou encore l'atteinte de 30% d'indicateurs sociaux et environnementaux dans les clauses des marchés et 15% de projets de recherche développement durable.

Si une soixantaine d'établissements se sont désormais engagés à devenir des Campus Responsables selon l'agence "Graines de Changement", Novethic de la Caisse des Dépôts recense 261 formations dédiées spécifiquement au développement durable en 2011 (marketing, tourisme, sciences de l'ingénieur…). ''Les établissements proposent de plus en plus de cours optionnels ou de spécialisation en lien avec le développement durable. Ils sont également de plus en plus nombreux à intégrer, aux cours obligatoires, des unités d'enseignement spécifiques sur le développement durable'', selon l'étude. C'est notamment le cas de l'Université de Franche Comté qui propose 30 parcours intégrant le développement durable ou encore de Reims Management School, de l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, de l'Ecole de management de Lyon et Grenoble, d'Euro-med et de l'École Centrale de Nantes, cite le SOeS.

Dans le cadre de son Plan vert, l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines vise notamment à intégrer son campus dans le projet d'éco-quartier Eco-pôle de la Communauté d'Agglomération. Après un bilan carbone, l'Ecole des Mines de Nantes a de son côté lancé un contrat de performance énergétique afin de réduire la consommation des bâtiment. Euromed a également installé 300 m² de panneaux solaires sur ses toits à Marseille, fournissant 15% de l'énergie consommée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager