En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nicolas Sarkozy mise sur les voitures « décarbonées »

À l'occasion du Salon de l'Automobile, le Président a annoncé le lancement d'un plan « voiture propre » axé sur les voitures peu émettrices de dioxyde de carbone. Le plan est surtout dédié au (re)développement de la voiture électrique.

Transport  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
Nicolas Sarkozy mise sur les voitures « décarbonées »
© Doug Olson
   
À l'occasion de son discours au Salon de l'Automobile qui se tient actuellement à Paris, le Président de la République Nicolas Sarkozy a annoncé le lancement d'un « plan voiture propre » visant à accompagner la demande des citoyens vers des véhicules plus sobres et moins émetteurs de CO2.

Ce plan dédié aux voitures « décarbonées » se traduira par le maintien du dispositif de bonus/malus mis en place cette année sur les voitures particulières vendues en France. Ce maintien se fera sur l'ensemble de l'année 2009 avec les mêmes seuils et les mêmes montants qu'actuellement. Le Président a également confirmé que ce bonus/malus sera étendu à d'autres biens d'équipement progressivement et dans la concertation.

Le plan prévoit également des mesures à destination de l'Etat. Le Président prévoit ainsi de limiter strictement par un décret le plafond des émissions des véhicules achetés par l'Etat à 130 gCO2/km soit le seuil maximal des véhicules bénéficiant actuellement du bonus. Cette condition devra être respectée à compter du 1er janvier 2009. Le plan prévoit également le remplacement des véhicules du parc de l'Etat et de ses établissements publics de plus de 10 ans par des véhicules neufs plus sobres à partir de 2009.

Afin de réduire la demande en combustible fossile dans les transports, les pompes à essence sans plomb 98 vont progressivement être alimentées par de l'essence enrichie de 10% d'éthanol végétal (E10). Cet E10 qui ne nécessite aucune modification des moteurs, pourra donc alimenter l'ensemble des véhicules du parc français. Nicolas Sarkozy a par ailleurs confirmé l'objectif global d'incorporation des agrocarburants par les pétroliers à hauteur de 7% en 2010.
Les véhicules flex-fuel fonctionnant à l'E85 (85 % de bioéthanol) se verront quant à eux exonérés du malus qui concernait certains modèles. Cette exonération concernera toutefois une part négligeable des ventes au regard de la faible percée de ce type de véhicules.

Un coup de pouce aux voitures électriques

Outre certaines mesures dédiées aux agrocarburants, ce plan « voiture propre » vise surtout le développement de la voiture électrique et des véhicules hybrides rechargeables. La France est le pays le mieux placé pour favoriser le développement du véhicule électrique car elle dispose d'une électricité sans CO2, à un coût garanti sur le long terme, sans quasiment aucune dépendance extérieure, a expliqué Nicolas Sarkozy faisant ainsi clairement allusion à l'électricité « décarbonée », d'origine nucléaire.

L'Etat prévoit par conséquent de mobiliser 400 millions d'euros de financements publics au cours des quatre prochaines années pour la recherche et le développement de ces véhicules. Ces crédits sont déjà disponibles sur le milliard d'euros alloué à la recherche par le Grenelle de l'Environnement, dans les pôles de compétitivité et sur le fonds démonstrateur de l'ADEME, a précisé le Président.

Pour soutenir la demande en véhicules électriques, le plan prévoit d'étendre le bonus de 5.000€ déjà disponible pour tous les véhicules émettant moins de 60gCO2/km aux véhicules utilitaires légers et de le maintenir jusqu'à 2012. Ce dispositif sera éventuellement réexaminé lorsque le seuil des 100.000 véhicules « décarbonés » vendus sera atteint.

En parallèle, le plan prévoit des mesures pour mettre en place l'infrastructure nécessaire à la recharge des véhicules : les nouvelles constructions pourraient ainsi intégrer d'emblée des prises électriques. Afin de commencer à adapter les normes techniques, les règles d'urbanisme et de copropriété et la tarification énergétique, un groupe de travail devrait être lancé réunissant les distributeurs d'énergie, les constructeurs automobiles, les représentants des collectivités locales, les professions du bâtiment et tous les gestionnaires de l'espace public (parking, supermarché…). Les propositions devront être disponibles en juin 2009 pour que tous les textes de loi soient en vigueur dès le 1er janvier 2010.

Les recherches devront surtout se concentrer sur les batteries, éléments cruciaux qui à l'heure actuelle constituent le principal frein de la voiture électrique. Les questions de prix, de fiabilité et de service après-vente sont encore loin d'être résolus. Les recherches s'accélèrent dans de nombreux pays, explique Chantal Jouanno, Présidente de l'ADEME. Mais la voiture totalement électrique n'est pas attendue avant 2020, ajoute-elle. En attendant l'ADEME mise sur l'hybridation : c'est la solution la plus prometteuse à moyen terme pour abaisser les émissions des motorisations traditionnelles, estime Patrick Corroler, chef du département transports et mobilité de l'ADEME.

Reste que l'on est en droit de s'interroger sur la pertinence d'une aide publique au développement de véhicules hybrides rechargeables quand plusieurs constructeurs japonais proposent déjà des hybrides autonomes, et travaillent actuellement à des technologies encore plus propres. Les constructeurs Français n'auraient-ils pas accumulé un retard inquiétant ?

Réactions6 réactions à cet article

 
CO2

C'est pas parce que on produit pas de C02 que l'on ne pollue pas!
Il a rien comprit ou il le fait exprès !!!

Anonyme | 13 octobre 2008 à 17h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Ne pas confondre hybride et hybride rechargeable

A la fin de l'article il est écrit: "l'on est en droit de s'interroger sur la pertinence d'une aide publique au développement de véhicules hybrides rechargeables quand plusieurs constructeurs japonais proposent déjà des hybrides autonomes"

Attention: les "hybrides" actuellement sur le marché (qui sont des véhicules thermiques) n'ont rien à voir avec les hybrides rechargeables. Ces derniers sont de vrais véhicules électriques à autonomie renforcée (E-REV, Extended-Range Electric Vehicle)

Olivier | 14 octobre 2008 à 01h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Ne pas confondre hybride et hybride rechargeabl

Bonjour,

Désolé, mais je comprend pas tout à ton message : hybride veut dire "mélange", nous sommes bien d'accord ??? La techno toyota est effectivement hybride thermique / électrique.

Mais alors ta techno E-REV elle mixte l'électrique avec quoi ? J'ai entendu / lu que Toyota travaillait déjà sur une hybrique électrique / hydrogène...

Daaaavid

Daaaavid | 14 octobre 2008 à 09h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Ne pas confondre hybride et hybride recharge

Bonjour David,

Réponse ici:
http://www.electron-economy.org/article-23008584.html

Olivier

Olivier | 14 octobre 2008 à 15h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
QQ bonnes idées et nouvelles, mais...

... un décret...plafond à 130 gCO2/km dès 1er janvier 2009: Très Bien !...remplacement des véhicules de plus de 10 ans par des véhicules neufs sobres à partir de 2009: Très Bien, mais pourquoi ne pas dès à présent considérer pour le parc des véhicules des équipes ministérielles et autres administrations comme ''véhicule neuf sobre'' QUE des ''hybrides rechargeables'' ou ''électriques 100%'', éliminant pour ce parc des thermiques classiques. Why not? Un peu de courage, pardi !
...essence sans plomb 98 enrichie de 10% d'éthanol végétal (E10): Très Bien. pourquoi pas aussi pour le 95? Cet E10 ne nécessite aucune modification des moteurs...Très bien ! ..confirmé incorporation des agrocarburants par les pétroliers à hauteur de 7% en 2010: Très bien !
...plan « voiture propre » vise surtout le développement de la voiture électrique et des véhicules hybrides rechargeables. La France...dispose d'une électricité (quasiment!) sans CO2...
Pour la Q posée par ailleurs: hybride signifie généralement Motorisation Thermique essence ou diesel + Motorisation électrique. L'électricité dans les batteries est un peu rechargée ''en route'', lors freinages ou décélération et surtout rechargée à l'arrêt sur une prise secteur std typiquement 16A comme pour machine à laver..
A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91) | 16 octobre 2008 à 15h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Ne pas confondre hybride et hybride recharge

Sauf que l'hydrogène des voitures hybrides provient du "craking" du PETROLE! et non pas de l'électrolyse de l'eau pour l'instant.
Alors que nos réacteurs nucléaires pourraient faire le boulot!!
On tourne en rond je pense à cause des lobbies pétroliers qui font pression sur les politiques qui eux-mêmes obligent les constructeurs!!

artu06 | 18 octobre 2008 à 00h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager