Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Planification écologique : un secrétariat général mis en place auprès d'Élisabeth Borne

Gouvernance  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'architecture de la planification écologique, annoncée par le candidat Emmanuel Macron lors de son meeting de campagne de Marseille, se met peu à peu en place. Après la nomination, le 16 mai, d'une Première ministre, Élisabeth Borne, chargée de la Planification écologique et énergétique, cette dernière a mis en place, le 20 mai, un secrétariat général qui se consacre à cette tâche.

« Placé auprès d'elle, il sera chargé de coordonner l'élaboration des stratégies nationales en matière de climat, d'énergie, de biodiversité et d'économie circulaire. Il veillera à la bonne exécution des engagements pris par tous les ministères en matière d'environnement », indique un communiqué de Matignon. Quelques heures avant, le président de la République avait nommé Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.

C'est Antoine Pellion qui aura la charge de ce nouveau secrétariat général. Cet ingénieur des mines assurera également les fonctions de conseiller au cabinet de la Première ministre, en tant que chef de pôle écologie, transports, énergie, logement et agriculture. M. Pellion a occupé de multiples fonctions au sein de l'Administration, au ministère de la Transition écologique, à l'Élysée et à Matignon où il était déjà conseiller écologie, transports, énergie, logement et agriculture de Jean Castex. Celui qui a été directeur général d'En marche en 2019-2020 est aussi passé par le privé (Areva, Carrefour et Enedis) au cours de sa carrière.

Réactions2 réactions à cet article

 

Quand on tire le constat des considérables reculs écologiques opérés durant le précédent quinquennat, il faut vraiment que Wonder woman se cache sous les traits de la Première ministre pour tenir les promesses du Président ! Avec le retour de Mme PANNIER-RUNACHER, ex ministre de l'industrie de toute évidence allergique l'écologie, de Mme DE MONTCHALIN, et l'arrivée d'un secrétaire général issu des Mines, qui a l'expérience de faire en sorte que "tout bouge pour que rien ne bouge", il va aussi falloir que Mme BORNE dispose de l'aptitude à gravir l'Everest sans oxygène ! Bon courage à elle !
Personnellement, je ne vois pour l'instant qu'un re-lifting des deux précédents gouvernements. Les conditions semblent donc bien réunies pour s'assurer d'un nouvel échec de la mise en place de transition écologique. Du greenwashing, encore du greenwashing.

Pégase | 24 mai 2022 à 11h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mmm ! Comme ça sent bon la bonne gouvernitude centralisatrice franchouillarde et désormais vertueuse !
Toujours couronnée de succès notre magnifique Etat et son administration que le monde entier nous envie !
Quelques exemples brillants :
- Les magnifiques ARS qui ont fait ce qu'est devenu le système de santé, le meilleur du monde.
- La superbe fonction du Sieur Baillerohu, chef du Plan, et ses nombreuses réussites.
- Les merveilleuses agences de l'eau avec leur personnel pléthorique qui passe son temps à calculer des redevances que lesdites agences sont incapables de dépenser utilement complètement et qui finissent au pot commun de la gabegie étatique (cf. la notion de "plafond mordant").
- La belle ADEME, grosse tirelire utilisée à n'importe quoi comme les "bilan carbone", fortune des consultants opportunistes et les fabuleux diagnostics de performance énergétique bidons.
- Etc.
Allez, courage à ceux qui bossent réellement les dossiers environnementaux qui méritent davantage de sérieux !

Albatros | 01 juin 2022 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager