En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Alternative au plastique : la paille en papier française et local

Déchets  |    |  Cécile Clicquot de Mentque  |  Actu-Environnement.com
Alternative au plastique : la paille en papier française et local

Fabriquer des pailles en papier n'est, en soi, pas nouveau. Des usines tournent en Chine, aux États-Unis et même en Europe (ou à ses frontières). Mais l'approche est très largement perfectible pour proposer un produit restant accessible en prix et améliorant son empreinte environnementale par une production de proximité. C'est le pari lancé par la startup française Black System qui a démarré à l'automne 2019 sa première unité de production de pailles en papier à Trappes, en région parisienne. La start-up a travaillé sur une nouvelle conception technique pour obtenir un produit recyclable mais aussi compostable dans les conditions domestiques. Enfin, tous les ingrédients sont européens afin de maîtriser la traçabilité et l'impact carbone.

Mais c'est aussi du fait d'un modèle économique prenant appui sur la dissémination de petites unités de production proches des lieux de consommation que l'impact carbone affiché par cette paille en papier s'en trouvera amélioré. Chaque unité de production sera en capacité de produire en un mois la consommation d'un seul jour en France (soit 10 millions de pailles) : il y a donc matière à déployer au moins 4 ou 5 unités en France pour limiter la zone d'achalandage à quelques centaines de kilomètres, tout en laissant de la place pour d'autres alternatives.

Après Trappes, Black System entrevoit déjà une unité à Lyon et une en Guadeloupe. Le modèle est déjà reproduit ailleurs en Europe avec un site opérationnel en Slovaquie et en Serbie et d'autres en déploiement (Bulgarie, Autriche, Hollande, etc.).

Réactions1 réaction à cet article

 

Tout cela est très bien mais a-t'on vraiment besoin de paille ?
A-t'on vraiment besoin de sodas à boire avec paille pour une planète résiliente et pour une alimentation saine ?
Pour ma part, je pense que non. En revanche, je suis sûr que Black System pourra appliquer sa technologie et son savoir-faire à d'autres produits dont l'usage sera plus pérenne.
Encouragements donc, pour aller au-delà de la paille.

Remydo | 20 mars 2020 à 17h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Cécile Clicquot de Mentque

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager