Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'État encourage les acteurs de la commande publique à acheter des pneus rechapés

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Le ministère de la Transition écologique et solidaire vient de publier un document pour inciter les acteurs de la commande publique à acheter des pneus rechapés pour leurs poids lourds, annoncent le Syndicat national du caoutchouc et des polymères (SNCP) et le Syndicat des professionnels du pneu. Ce document s'inscrit dans le cadre de l'engagement pour la croissance verte (ECV) conclu en février 2017 entre l'État et le SNCP, pour faciliter le développement de l'économie circulaire du pneumatique. Il est aussi cohérent avec l'article 60 de la loi économie circulaire de février 2020 qui prévoit que « les achats de pneumatiques effectués par l'État, les collectivités territoriales et leurs opérateurs, portent sur des pneumatiques rechapés, sauf si une première consultation s'est révélée infructueuse ».

Le document du ministère explique que les « acheteurs publics doivent intégrer dans leurs documents de marché une clause environnementale prévoyant le recours à des pneumatiques rechapés [pour leurs poids lourds] ». Si la première consultation est infructueuse, ils peuvent « [intégrer] des dispositions environnementales (critères, spécifications techniques, conditions d'exécution) [qui permettront] de retenir des offres, certes moins ambitieuses que 100 % de pneus rechapés, mais qui donneront un signal fort aux hypothétiques candidats dans le sens du développement durable et de l'innovation ».

Le document présente deux critères d'attribution et deux conditions d'exécution. Il développe aussi les arguments environnementaux et économiques favorables aux pneus rechapés.

Réactions1 réaction à cet article

 

J'ai pour ma part longtemps roulé avec des pneus rechapés sur ma voiture mais ai du arrêter quand le dernier revendeur du coin a arrêté d'en proposer. Cela correspond à la période où sont massivement arrivés sur la marché des pneus neufs low-cost produits aux antipodes et ayant ainsi fait au moins un tour de la planète.
Incroyable comme nous avons pu régresser au cours de ces vingt ou trente dernières années en termes de bon sens écologique.

Pégase | 08 juin 2020 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager