En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le nouveau dispositif ''Point vert'' d'Eco-Emballages fait polémique

Déchets  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'organisme Eco-Emballages, en charge du recyclage des emballages ménagers en France, vient d'annoncer dans un communiqué la refonte de la signalétique ''Point Vert'' afin d'aider les français à mieux comprendre le dispositif de recyclage et à ne pas se tromper dans leur tri. Cette signalétique qui fait désormais partie de l'inconscient collectif des consommateurs français, porte parfois à confusion, car le Point Vert est assimilé aux notions d'''emballage recyclé'' ou de ''d'emballage recyclable'' ce qui est souvent, mais pas toujours, le cas, explique Eco-emballages.

Une nouvelle signalétique doit faire son apparition à compter du 4ème trimestre 2008 sur les emballages et invite le consommateur à se rendre sur le site internet Eco-Emballages pour connaître la classification des déchets et les consignes de tri par type d'emballage.

Dans un communiqué, le Centre National d'Information Indépendante sur les Déchets (Cniid) et l'association Agir Pour l'Environnement dénoncent ce nouveau dispositif proposé par Eco-Emballages qui ne donnerait aucune indication sur le geste de tri et renvoie le consommateur à se rendre sur leur site Internet. Seule une adresse de leur site internet figure à côté du point vert et de la mention ''à trier ou pas?'', quel éclairage !, soulignent le Cniid et Agir pour l'environnement. Pour Hélène Bourges, chargée de la campagne Alternatives au Cniid : en plus d'exclure les personnes n'ayant pas accès à internet, cette mesure ne répond pas au besoin des citoyens au quotidien : les français ne vont pas s'asseoir tous les jours un quart d'heure devant leur ordinateur avec leurs déchets à portée de main pour vérifier la destination de chacun d'entre eux.

De son côté, Clara Osatdchy, coordinatrice des campagnes d'Agir pour l'Environnement souligne que cette fausse rénovation du point vert s'apparente plus à une énième campagne de communication de l'écoorganisme qu'à une volonté d'informer le consommateur.

Le Cniid et Agir pour l'Environnement s'interrogent sur la pertinence de maintenir un groupe de travail sur l'harmonisation de la signalétique et des consignes de tri.

Réactions5 réactions à cet article

 
problème

Ça n'est pas étonnant de la part d'ÉcoEmballage.
Ceci étant reste le problème du geste de tri qui n'est pas uniforme en France. Par exemple, sur ma collectivité, dans certains secteurs les canettes doivent aller dans le bac de la collecte sélective alors que dans d'autres elles vont avec les ordures à incinérer. Du coup, que mettre comme signalétique sur une canette vendue partout en France ?

viniasco | 07 octobre 2008 à 12h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:problème

Les cannettes en alluminium sont recyclables en France. Je ne vois donc pas l'intérêt de les incinérer, surtout au prix de la tonne d'alluminium...
Les produits recyclables en France sont clairement identifiés par Eco-Emballages selon des sortes.

Je ne comprend pas pourquoi on ne pourrait proposer une signalétique du genre :

- Le logo Eco-Emballages Vert avec l'inscription "Cette emballage est recyclable"
- Le logo Eco-Emballages Rouge avec l'inscription "Cette emballage n'est pas recyclable"

Simple et je pense extremement efficace et ne nécessitant pas d'allumer son ordinateur et se connecter à internet (pour ceux qui ont internet) à chaque fois qu'on se retrouve avec un emballage en main. L'information que l'on trouvera sur le site ne sera de toute façon pas spécifique à notre emballage et ressemblera de très proche aux informations déjà fournies par nos collectivités et Eco-Emballages.

Au vu de mes relations avec Eco-Emballages je me demande tous simplement si leurs objectifs n'est pas de développer de la communication tous simplement. Une signalétique trop efficace, ne nécessiterait plus une communication aussi importante qu'à l'heure actuelle. Eco-Emballages se verrai relégué à un simple rôle de répartition financière, ce qui je pense n'interesse absolument pas ses dirigeants ou ses employés.

Pierre

Pierre | 08 octobre 2008 à 14h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:problème

Je travaille avec beaucoup de collectivités de mon secteur et c'est un fait, certaines ne préconisent pas le tri des canettes. MAIS cela ne veut pas dire que les métaux ne sont pas récupérés ! Un overband ou un courant de foucault en sortie d'unité de traitement et les métaux sont triés. Et d'ailleurs les tonnages sont beaucoup plus importants comme ça vu qu'en plus des emballages ferreux, il y a les casseroles, les fourchettes, etc.

Tout ça est affaire d'optimisation économique et environnementale et doit s'étudier au cas par cas.

Quant aux sortes EE, elles n'ont rien à voir avec le point vert. Quantité d'emballages sont estampillés et n'ont pas de filière permettant leur recyclage, alors que techniquement ont le pourrait (ex. les yaourts, films plastiques, etc). Il y a aussi des emballages qui ont une filière, mais qui à cause des agissements d'EE risquent de ne plus être collectés sélectivement, ex. les cartons des artisans-commerçants.

viniasco | 08 octobre 2008 à 14h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:problème

Je ne savais pas qu'il y avait de la récupération des métaux sur OM résiduelles, mais les bénéfices de cette récupération revient tout de même à la collectivité ou à l'unité de traitement ? En tout cas c'est interessant pour optimiser la récupération des métaux...

Quand je parlais des sortes EE, ce n'était pas pour dire que tout les emballages estampillés Point Vert avaient une filière. Mais qu'à la mise sur le marché d'un emballage, EE sait déjà si l'emballage rentre dans le cadre d'une sorte et à donc une filière en France. Ils leurs est donc possible d'estampiller à la fabrication l'emballage, pour informer le consommateur de sa recyclabilité.

"Il y a aussi des emballages qui ont une filière, mais qui à cause des agissements d'EE risquent de ne plus être collectés sélectivement, ex. les cartons des artisans-commerçants."

Pouvez vous préciser, je ne suis pas au courant.

Pierre

Pierre | 08 octobre 2008 à 18h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:problème

"mais les bénéfices de cette récupération revient tout de même à la collectivité ou à l'unité de traitement"
Ça dépend du contrat avec le prestataire.

"Ils leurs est donc possible d'estampiller à la fabrication l'emballage, pour informer le consommateur de sa recyclabilité."
De sa recyclabilité oui, mais ça amènerait encore plus de confusion, puisque tout déchet recyclable n'est pas forcément collecté comme tel. Ça dépend de la collectivité.

"Pouvez vous préciser, je ne suis pas au courant. "
Actuellement, EE mène une forte campagne auprès des collectivités sur les cartons. EE considère qu'au mieux une collectivité peut collecter 13 kg/hab./an de carton. Certaines collectivités sont au-dessus, du coup EE considère que dans ce carton il n'y a pas que du "ménager", mais aussi du professionnel, ou carton brun. Les fabricants d'emballages en carton brun ne cotisent pas à EE, donc EE ne veut pas soutenir la collecte de ce carton et réduisent les aides aux collectivités. Sur mon secteur, une petite collectivité (- de 20 000 hab.) va perdre 30 000 € cette année et se pose donc la question de continuer.
EE, plutôt que d'oeuvrer pour que les fabricants d'emballages en carton brun soient inclus dans leurs cotisants, préfère s'en prendre aux collectivités. Et il est difficile de demander à ces dernières de ne plus accepter les cartons des artisans et commerçants, sachant que même celles qui le voudraient n'y arrivent pas et que de toute façon elles restent compétentes pour les DMA qui incluent ce genre d'emballages.

viniasco | 08 octobre 2008 à 18h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…