Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Politique agricole commune : le plan stratégique national français officiellement adopté

Après huit mois d'allers-retours entre la France et l'Europe, changement de ministre compris, le plan stratégique national vient d'être officiellement validé par la Commission européenne. À la clef : une enveloppe de 45,2 milliards d'euros.

Agroécologie  |    |  Nadia Gorbatko

Après de longs mois d'échanges et de concertation, la Commission européenne a officiellement adopté le Plan stratégique national (PSN) français, élaboré dans le cadre de la politique agricole commune (PAC), ce mercredi 31 août. Alors que les écha...

Réactions1 réaction à cet article

 

Le passage aux travaux pratiques nous dira dans un avenir proche si le bel enthousiasme des commissaires européens vis-à-vis du PSN français est fondé ou bien s'il s'agit d'un n-ième leurre. Car en matière de faux-semblants dès lors qu'il s'agit d'environnement ou de considération de la paysannerie (les petits paysans, pas les agri-managers), la technocratie française s'est toujours surpassée, celle du ministère de l'agriculture étant orfèvre sur le sujet du fait de sa porosité maladive avec le syndicat agricole majoritaire et totalitaire.
Car les signaux nationaux sur les bassines d'irrigation, les dérogations au Green Deal - très opportunément pour cause de guerre en Ukraine -, les coups de pouce à la méthanisation industrielle de productions agricoles et les torpillages en règle des mesures agri-environnementales vont plutôt jusqu'à présent - trois fois hélas ! - dans le sens du scepticisme et de la vigilance absolue face à un possible nouvel écran de fumée.
Je n'oublie pas non plus que jusqu'alors, la Commission européenne, elle aussi très ouverte aux lobbies industriels et financiers, n'a jamais vraiment brillé par la grande sincérité de ses préoccupations environnementales...
A changer complètement de paradigme et à tourner définitivement le dos à la logique anti-écologique, la CE aurait pourtant à gagner une ressource précieuse : la confiance des européens.

Pégase | 01 septembre 2022 à 14h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager