En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Matignon applique la circulation alternée à Paris et en petite couronne lundi

La circulation alternée sera appliquée en Ile-de-France lundi 17 mars. Seuls les véhicules dont l'immatriculation est impaire devraient pouvoir circuler. C'est la deuxième fois que la mesure est appliquée, après un précédent en 1997.

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Ce samedi 15 mars 2014, Jean-Marc Ayrault a décidé d'appliquer la circulation alternée à Paris et dans la petite couronne lundi 17 mars à partir de 5 heures 30. La décision a été prise après consultation des ministres chargés de l'écologie, de la santé, de l'intérieur et des transports.

Si on constate ce samedi une amélioration de la situation, "les prévisions font apparaître une remontée de la pollution à compter de dimanche soir et pour les journées de lundi et mardi", justifient les services du Premier ministre.

Véhicules pairs interdits lundi

Matignon n'a pour l'instant pas donné de précisions sur la mise en œuvre de la mesure. A priori, seules les voitures aux plaques d'immatriculation impaires pourront circuler lundi dans Paris et dans les départements de la petite couronne, c'est-à-dire les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne. Les deux roues immatriculés sont aussi concernés par la mesure.

Cependant, les voitures électriques, au gaz de pétrole liquéfié (GPL), au gaz naturel (GNV) ou hybrides, ainsi que les véhicules thermiques transportant au minimum trois passagers devraient pouvoir circuler quelle que soit leur immatriculation. De même, certains véhicules, notamment ceux des services de secours, ainsi que les taxis pourront circuler.

En revanche tous les poids-lourds, à l'exception des camions frigorifiques, devraient être interdits de circulation.

Normalement, les contrevenants sont punis d'une amende de 2e ou de 4e classe. Les transports publics sont gratuits lors de l'application de la mesure.

Philippe Martin, ministre de l'Ecologie et le Préfet de police sont chargés de mettre en place les dispositifs d'information nécessaires. En fonction de l'évolution de la situation, les pouvoirs publics indiqueront lundi matin si la mesure est maintenue pour la journée de mardi.

Une mesure nécessaire

"Le Premier ministre est conscient des difficultés que cette mesure risque d'entraîner dans la vie quotidienne des franciliens, explique Matignon, mais cette mesure supplémentaire est nécessaire". Jean-Marc Ayrault "fait confiance à l'esprit de responsabilité et de civisme de chacune et de chacun".

La circulation alternée est une mesure d'urgence applicable lors des dépassements du seuil d'alerte à la qualité de l'air pour limiter l'ampleur des pointes de pollution. Les véhicules dont le numéro d'immatriculation est pair (respectivement impairs) ne peuvent circuler que les jours pairs (respectivement impair).

La mesure n'a pour l'instant été appliquée qu'une fois en Ile-de-France le mercredi 1er octobre 1997, suite à un pic de pollution au dioxyde d'azote (NO2). Une note d'Airparif synthétise les conclusions tirées de l'expérience. En termes de trafic, la circulation alternée a réduit le trafic de l'ordre de 13%. La baisse de trafic a été de 20% sur Paris et le boulevard périphérique, de 15% sur les communes limitrophes de Paris concernées par la mesure et de 8% sur le reste de l'Ile-de-France. Un avancement de l'heure de pointe du matin et un étalement de la pointe du soir avait été constaté.

A partir de ces données, et compte tenu des scénarios météorologiques retenus, "les émissions globales d'oxydes d'azote (NOx) dans les domaines considérés enregistrées pour le 1er octobre ont baissé de 15% par rapport à celles de la veille", concluait Airparif, précisant que "cette valeur est essentiellement liée à la baisse des émissions dues au trafic (-22%)".

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour,
Quelle est la défintion d'une plaque paire ? Quelle est la définition d'une plaque impaire ? Mon véhicule a une plaque 1233 HQ 94 ( plaque inventée ). Est-ce le 1233 qui est pris en compte ou le 94 ? Dans le dernier cas, cela signifierait que tout un département ne pourrait pas prendre sa voiture ? Pour les nouvelles plaques XY-123-DWQ (94), est-ce le 123 qui est prix en compte ou le numéro du département ? donc ici 94 ??? Quant au coviturage autorisé, cela me fait bien rigoler, pas d'amende pour 3 personnes dans une voiture, mais qui dit co-voiturage signifie que l'on part tout seul, que l'on récupère une 2ème personne à un endroit et une 3ème à un autre, on est donc forcément moins de 3 pendant un certain temps, un temps où on a le temps de se faire contrôler...On a réduit volontairement la circulation à Paris : qui dit réduction dit bouchon. Est-ce ainsi qu'on lutte contre la pollution ? Très intelligent...

misterbinh | 16 mars 2014 à 05h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

cartes des communes de PARIS concernnees par la polution

ONCLE SAM | 17 mars 2014 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager