En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les concentrations de dioxyde d'azote, de particules et d'ozone sont au rouge en 2009

Si en termes de niveaux de pollution constatés, l'année 2009 se situe dans la continuité des années précédentes pour la plupart des polluants réglementés, les concentrations de NO2, de PM10 et d'ozone restent problématiques.

Risques  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com
   
Les concentrations de dioxyde d'azote, de particules et d'ozone sont au rouge en 2009
   
La baisse des niveaux de pollution de monoxyde de carbone, de benzène et de dioxyde de soufre se poursuit. Aucun dépassement réglementaire n'a été constaté pour ces polluants en 2009 et, pour la première fois depuis 2005, la France respecte les valeurs limites imposées par l'Europe pour le dioxyde de soufre (SO2). A noter toutefois qu'elle fait toujours l'objet d'une procédure d'infraction lancée par la Commission européenne pour plusieurs dépassements des valeurs limites de dioxyde de soufre en sites industriels depuis 2005 (Fos-Berre, Estuaire de la Seine, bassin de Lacq, Rouen, vallée de la Maurienne).

Les concentrations de dioxyde d'azote (NO2) sont en légère augmentation entre 2008 et 2009, une tendance que la France n'avait pas connue depuis 2005. ''Si en milieu rural et urbain, les concentrations sont à la normale voire en baisse, le problème se situe à proximité du trafic. La France ne respecte plus les normes européennes'', note Pierre-Franck Chevet, directeur de l'énergie et du climat au MEEDDM, lors du bilan annuel de la qualité de l'air en France. Certes, celles-ci sont plus strictes depuis le 1er janvier 2010, mais le problème résiderait davantage dans la forte diésélisation du parc automobile. Les plus fortes concentrations sont relevées en Rhône-Alpes, en Alsace, en Bourgogne et en Ile-de-France. La France devrait d'ailleurs déposer auprès de la Commission européenne une demande de report d'échéance de 2010 à 2015 des valeurs limites de NO2 pour plusieurs agglomérations françaises.

Les concentrations de particules fines de diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10) sont également en augmentation entre 2008 et 2009 que ce soit en milieu rural, urbain ou à proximité du trafic. Seules les concentrations industrielles semblent se stabiliser. Ces augmentations s'expliquent en partie par la rigueur de l'hiver 2009 et le recours aux chauffages utilisant des combustibles fossiles et la biomasse. Cependant, le problème est plus large : la France a déjà fait l'objet d'une procédure d'infraction pour les dépassements des valeurs limites pour les PM10. La Commission européenne a adressé à la France le 20 novembre 2009 une mise en demeure pour manquement à ses obligations en matière de respect des valeurs limites de PM10. Les régions Rhône-Alpes, Nord, PACA et Ile-de-France, confrontées à des dépassements de manière récurrente, sont concernées par cette mise en demeure.

Enfin, pour l'ozone, ''les concentrations moyennes relevées à l'été 2009 sur les 180 sites de mesure en fonctionnement confirment l'évolution constatée à la hausse'', malgré une baisse des émissions des polluants précurseurs d'ozone (oxydes d'azote, composés organiques volatils, monoxyde de carbone). Les niveaux de fonds sont supérieurs à ceux constatés au début des années 90 et des pics sont régulièrement constatés, notamment dans le sud de la France.

Réactions2 réactions à cet article

 
Oui,on a fait des progrès !

Les premières mesures fiables et continues du SO2 dans
notre Environnement autour des émetteurs de SO2,dont
les raffineries datent des années 1970,ce qui a permis d'élaborer des règlementations imposées aux
pollueurs! Des investissements pour améliorer la qualité de l'air ont été réalisés. Ont suivis,les
NOX et l'O3 les analyseurs fiables et les COV avec
des analyseurs testés depuis longtemps.Aujourdh'ui
on s'occupe des particules et bientôt des nano!
Des réunions sur Santé-Environnement s'adressent
au grand public à travers des S.P.P.P.I et associations! Mais alors,tout va bien? Non,ce qu'on
diminue d'un coté pour les NOX et Particules,sans
oublier les métaux lourds encore ignorés,est "compensés" par les augmentations de transports routes et la pollution importée! Pas de solution
finale tant que tous les pays industrialisés de
notre planète ne se conforment a des règles
internationales acceptées par tous!

arthur | 29 juillet 2010 à 17h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Hiver rigoureux

Je suis assez curieux de savoir où l'hiver 2009/2010 a été plus rigoureux que celui de 2008/2009.
Personnellement si je m'en réfère aux températures autour de Lyon (station météo de Bron) la saison de chauffe 2009/2010 et plus chaude que 2008/2009.
Es ce l'inconscient qui parle du fait que l'on a eu de la neige ?

chocard | 04 août 2010 à 16h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…