En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ile-de-France : la pollution de l'air des écoles diminue mais reste un sujet de préoccupation

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

L'amélioration de la qualité de l'air dans les écoles franciliennes se poursuit même si la situation reste préoccupante dans 467 établissements, révèle l'association Respire. L'ONG a publié, lundi 9 mars, une carte actualisée des écoles polluées basée sur les données 2018 fournies par Airparif, l'association agrée de surveillance de la qualité de l'air. Les données portent sur l'air extérieur, et non sur la pollution de l'air intérieur, des différents établissements accueillant des enfants ou des adolescents : crèches, écoles, collèges, lycées.

La carte prend en compte les données pour trois paramètres : le dioxyde d'azote (NO2), les particules fines (PM10) et les particules extra-fines (PM2,5). Les 467 établissements préoccupants sont ceux pour lesquels les seuils réglementaires de NO2 sont dépassés : 350 se situent à Paris, 104 dans la petite couronne et 13 en grande couronne. Ils étaient au nombre de 643 en 2017. Le NO2, qui est émis en majeure partie par le trafic routier, irrite les voies respiratoires et affecte particulièrement les personnes fragiles comme les asthmatiques.

Pour ce qui concerne les particules, tous les établissement sont en-dessous des seuils réglementaires. « Toutefois, il existe une nette différence entre les seuils réglementaires et les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), alors que ces seuils sont identiques pour le NO2 », pointe Respire. Si l'on prend comme repère les valeurs de l'OMS, 100 % des écoles à Paris et en petite couronne sont en dépassement pour les PM2,5 (respectivement 78 et 35 % pour les PM10). « Malgré les améliorations, la situation reste donc préoccupante dans la capitale et alentour », estime l'ONG, qui a mené ces derniers jours des actions de sensibilisation dans une quarantaine d'écoles avec plusieurs partenaires (FCPE, MDB, Alternatiba, Paris sans voitures).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager