En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution à l'ozone : le Sud-Est est en alerte, l'Ile-de-France, le Nord et le Rhône sont en vigilance

Risques  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

En raison des fortes chaleurs et de l'absence de vent, plusieurs départements français sont touchés par un épisode de pollution à l'ozone depuis le début de la semaine. La procédure d'alerte a été déclenchée dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, tandis que le niveau d'information et de recommandation a été lancé, en Rhône-Alpes, Ile-de-France et dans le Nord.

Les préfets des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse ont activé, pour ce mercredi 21 juin, de premières mesures d'alerte. "Les principaux émetteurs industriels de composés organiques volatils et d'oxydes d'azote mettent en œuvre des mesures d'urgence de maîtrise de leurs émissions tels que prescrites dans leurs arrêtés préfectoraux, pris au titre du code de l'environnement relatif à la réglementation des ICPE (installations classées pour l'environnement)", précise le communiqué de presse de la préfecture des Bouches-du-Rhône. Des limitations de vitesse ont été mises en place et l'écobuage est interdit dans cette zone. Dans le Var, seules ces deux dernières mesures sont mises en place. "En fonction de l'évolution de l'épisode de pollution, des mesures complémentaires pourraient être déclenchées", indique la préfecture.

Limitations de vitesse dans d'autres départements

Le bassin Lyonnais Nord-Isère et le bassin grenoblois, l'Ile-de-France et cinq départements du Nord (Aisne, Nord, Oise, Pas-de-Calais et Somme) sont au niveau inférieur d'information et de recommandation (seuil de 180 mg/m3). "En outre, les départements du Nord et du Pas-de-Calais connaissent un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines (PM10)", précise le communiqué de la préfecture.

Dans l'ensemble de ces zones, des mesures de réduction obligatoire de la vitesse maximale autorisée sur les axes routiers et autoroutiers ont été prises.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…