En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution de l'Aisne : les pêcheurs portent plainte contre Nestlé

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Pollution de l'Aisne : les pêcheurs portent plainte contre Nestlé

La Fédération de pêche des Ardennes a déposé une plainte, le 12 août, contre le groupe Nestlé après la pollution de la rivière Aisne qui a entraîné la mort de milliers de poissons. L'usine Nestlé de Challerange (Ardennes), qui fabrique du lait en poudre, est à l'origine de cette pollution. « Tout est mort sur une portion de sept kilomètres et trente mètres de large », a fustigé le président de la fédération de pêche. L'usine de Nestlé a confirmé un « débordement ponctuel et involontaire d'effluents de boues biologiques » de sa station d'épuration, « sans présence de produits chimiques ».

Selon la préfecture des Ardennes, les services de l'État sont mobilisés depuis le 10 août, avec les élus et la fédération de pêche pour faire face aux conséquences de la pollution qui est survenue entre le 9 et le 10 août. Le ramassage des poissons morts s'est achevé le 13 août. Plus de 4 tonnes de poissons ont été ramassées par les pêcheurs, les sapeurs-pompiers et l'ensemble des bénévoles, a indiqué, le 14 août, la préfecture dans son dernier communiqué de presse.

L'entreprise a repris son activité. Toutefois, l'arrêté préfectoral de mesure d'urgence, pris le 11 août, « reste applicable et les rejets de cette entreprise dans le milieu naturel demeurent interdits le temps de s'assurer de leur conformité à la réglementation et de la mise en place des mesures correctives imposées par l'État », a ajouté la préfecture.

Réactions1 réaction à cet article

 

Porter plainte contre Nestlé ? Les fédés de pêche seraient-elles donc désormais devenues de dangereux ayatollahs verts ? Chercheraient-elles avidement le procès du siècle pour se payer grassement sur la bête (petite ritournelle bêtifiante qu'on entend régulièrement ça et là au sujet des ONG...) ? Non, n'en déplaise aux allergiques à l'application des lois de protection de la nature et de l'environnement : elles font bien souvent, aux côtés ou en parallèle des ONG, un salutaire travail de rappel des règles à des industriels, des collectivités, des agriculteurs ou des particuliers indélicats qui "oublient" parfois que l'économique doit aussi respecter l'environnement, entre autres obligations qui incombent à tout un chacun.
Puisqu'il faut régulièrement en passer par là.
Respect à celles et ceux qui ont du ramasser en pleine canicule 4 tonnes de poissons morts !

Pégase | 18 août 2020 à 18h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager