En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution métallique : Alteo obtient une dérogation de 6 ans pour ses rejets liquides

Par un arrêté signé le 28 décembre 2015, le préfet des Bouches-du-Rhône donne une dérogation pour 6 ans à la société Altéo pour le rejet d'effluents liquides issus de ses process au large du parc national des Calanques. Détails des implications.

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.92.92.168
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Environnement & Technique N°355 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°355
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
La société Alteo, productrice d'alumine, pourra finalement rejeter ses effluents liquides résiduels au large du parc national des Calanques : le préfet des Bouches-du-Rhône a signé le lundi 28 décembre un arrêté donnant une dérogation pour six ans à l'industriel. L'entreprise s'était pourtant engagée en 1996 à cesser les rejets en mer au 31 décembre 2015, initiative actée ensuite par un arrêté préfectoral d'interdiction à cette échéance. Pour anticiper cette obligation réglementaire, Alteo a...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 9? par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager