En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution : un cargo maltais échoué sur les côtes bretonnes

Transport  |    |  Clément Cygler  |  Actu-Environnement.com

Conséquence de la tempête qui a balayé la Bretagne, le TK Bremen, un cargo battant pavillon maltais, s'est échoué sur une plage d'Erdeven (Morhiban) dans la nuit du 15 au 16 décembre. Une des cuves de ce navire de 109 mètres de long qui contient au total 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gasoil a été abimée, provoquant une pollution du rivage.

"Cette pollution est toutefois limitée, en volume et en surface", a déclaré à l'AFP Marc Gander, chargé de communication à la préfecture maritime de l'Atlantique. Des opérations de dépollution manuelles ont débuté en début d'après-midi et des barrages flottants ont été mis pour protéger toute la zone ostréicole qui, pour l'instant, reste épargnée.

S'étant rendue sur place, Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, a qualifié cette situation d'absurde. "On est devant une pollution qui est un gâchis environnemental, et un gâchis économique. Je pense à tous les ostréiculteurs de la rivière d'Etel pour lesquels c'est le pire moment de l'année", a-t-elle déclaré, ajoutant également le lancement d'une enquête sur les conditions de cet accident. Cette dernière a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest.

En effet, des associations comme la Ligue de protections des oiseaux (LPO) mais aussi des politiques (EELV) s'étonnent que le TK Bremen ait reçu l'autorisation de quitter le port de Lorient malgré la tempête annoncée. "La LPO restera vigilante et se réserve la possibilité de se porter partie civile s'il s'avère qu'une faute grave a été commise mettant en danger un équipage de 19 personnes, la vie des sauveteurs et risquant une grave pollution des milieux naturels", indique l'association dans son communiqué.

La LPO a également mis ses équipes en alerte, tôt ce matin, pour suivre l'évolution de cette pollution. "A la demande de la préfecture maritime, La LPO a mis en alerte son centre de sauvegarde de l'Ile Grande dans les Côtes d'Armor, spécialisé dans le démazoutage des oiseaux, la LPO Morbihan et le programme oiseaux en détresse", détaille la ligue.

Réactions2 réactions à cet article

 

encore une de plus

l'officier et le commandant de port de lorient devrais être levé de leurs fonctions pour avoir laisser partir un navire en pleine tempête

mais aussi le captaine du navire pour mise en danger d'autri
de pollution

gfutures | 19 décembre 2011 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quel beau présent de Noël pour le président de la région Bretagne et le lobby porcin qui voient là le moyen de masquer la polution par le lisier et les algues vertes...cette polution est pratiquement négligeable et ces hydrocarbures ne sont pas mortels et n'ont aucun effet à long terme sur la faune !...si on doit porter plainte contre quelqu'un il faudrait peut-être commencer par porter plainte contre le lobby agro-alimentaire, le syndicalisme agricole et beaucoup de responsables politique.

aventurier | 19 décembre 2011 à 17h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager