En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pollution des fleuves aux PCB : la recherche s'organise

Face à l'ampleur de la pollution des fleuves Français aux PCB, composés chimiques bio-accumulables issus notamment du démantèlement des transfos électriques, la recherche s'organise au sein du pôle de compétitivité Axelera pour tenter d'évaluer puis de mettre au point des technologies de dépollution.

Reportage vidéo  |  Eau  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
Pollution des fleuves aux PCB : la recherche s'organise

Réactions7 réactions à cet article

 
Où comment continuer à marcher sur la tête !

S'il n'y avait à conserver qu'un argument ce serait celui présenté dans les dernières secondes de ce reportage.

A quoi bon dépolluer si le trou de la coque est plus gros que l'écope.

C'est l'anti-thèse de la fable du colibri de Pierre Rabhi. Le colibri lui enlève une part du feu qui détruit, alors pourquoi ne pas faire un reportage sur ceux qui oeuvrent à enlever la source de pollution plutôt que de contribuer à la présentation de solutions techno-scientiste qui participe à une culture qui tend à nous donner à croire que c'est le bon moyen de régler ce problème. Je me doute qu'en tant que journaliste - et le dernier propos de ce reportage argumente en ce sens - vous avez une vision individuelle plus globale de la question, mais le commun des mortels se nourrit de vos arguments alors .... osez donc être plus critique au court de tel type de reportage.

Travailler à la présentation de l'actualité n'impose pas de vous de construire des reportages sur la techo-science avec une approche argumentative de type scientifique. Pour cela il y a le CNRS. Dans ce reportage-ci il a fallu attendre les dernières secondes pour avoir une timide présentation ce la situation qui compromet l'intérêt du recours à de telle solution technologique.
J'attends de journalistes spécialisés : une compétence technique qui lui permette d'appréhender un sujet d'actualité pointu, et une intelligence d'interpellation qui ose poser les bonnes questions pour remettre une logique qui respecte l'éco-logique.

cordialement vôtre.

Empêcheur de tourner en rond | 14 mai 2009 à 12h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Où comment continuer à marcher sur la tête !

Bonjour,

Je ne comprend pas trop la teneur de votre message dans la mesure où les points que vous soulevez ont maintes et maintes fois été abordés dans les News qui sont d'ailleurs mentionnées dans l'historique à droite de la vidéo.

Celle-ci n'a donc pas vocation à retraiter le même sujet, mais compléter les articles déjà rédigées avec un sujet plus visuel.

Cordialement

David Ascher

David Ascher | 14 mai 2009 à 12h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Qui sont les responsables? Les vendeurs de PCB

Interessant, mais d'ou vient cette pollution? Ou sont utilises les PCB? dans quelle industrie? quel produit? Voici les bonnes questions. Le pollueur payeur, c'est la seule alternative vraiment valable pour l'environnement. Que le fournisseur du produit paye le retraitement de ce produit plutot que de s'en debarasser discretement. Sans limite de temps. Si le produit n'est pas fabrique a la source il ne peut pas ensuite polluer. Le fait de se dire que le produit est achete ne doit pas deresponsabiliser le vendeur de sa toxicite. Au fournisseur de produire une molecule chimique correcte pour l'environnement. Le fameux principe de prescription est une gageure pour l'environnement.

Arthur Duchemin | 14 mai 2009 à 13h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
pcb dépollution

bonjour,
je voudrais savoir si la dépollution des fleuves serait possible en utilisant un procédé de filtraton par des plantes, la phytoremédiation ;;; il parait que certains lacs sont dépollués de cette sorte;
ainsi des cannaux de dépollution seraient crées aux abords des berges.
merci

legone83 | 15 mai 2009 à 18h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
les responsables !!!!

la polution au PCB est-elle seulement due aux transformateurs electriques ?? c'est un peu facile et réducteur à mon sens . Pourquoi ne parle t-on pas de la polution des fleuves par les rejets des véhicules ( fuites d'huiles , huiles consommées par les moteurs et qui partent en fumées puis retombent sur les chaussées elles mêmes lavées par les pluies le tout rejoingnant les rivieres et les fleuves ,les incendies volontaires ou pas ????de 40000 vehicules par an , usure de milliers de plaquettes de freins ect ...)Il est plus facile de tout mettre sur le dos d'un "responsable"que de chercher la verritable origine de cette polution pout tanter de la limiter.

alen | 17 mai 2009 à 10h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Demande de correspondance

Bonjour,je suis un étudiant africain titulaire d'un Master en biotoxicologie de l'Université de Dakar au Sénégal.Je désire comprendre pourquoi les PCB un des 12 polluants organiques persistants interdits prohibés par la communauté internationale lors de la convention de Stockholm en 1992 continu de se retrouver dans les chaines de production courant ainsi le risque de menacer l'environnement et la santé.

leader | 22 mai 2009 à 13h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Consommation certaines especes

Bonjour,je suis pêcheur dans le Gard...
Peut-on consommer certaines espèces de poissons dans le Rhône entre valence et Avignon?
Je pense particulièrement aux brochets, sandres et perches!
Merci pour votre réponse. Mr BERAUD

pilou | 22 mai 2009 à 22h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…