En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les PCB seraient responsables de maladies artérielles

Eau  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Une étude publiée dans la revue scientifique Environmental Health Perspectives établit un lien entre certains polluants organiques persistants (POP) et l'athérosclérose qui se manifeste par un durcissement des artères.

Menée par une équipe suédoise, l'étude a évalué l'épaisseur de la carotide de 1.016 personnes âgées de 70 ans et a mesuré la présence dans le sang de 23 POP, dont 16 polychlorobiphényles (PCB), cinq pesticides, une dioxine et un composé bromé.

Selon les chercheurs, sept PCB (les PCB 153, 156, 157, 170, 180, 206 et 209) "sont significativement associés aux carotides présentant des plaques [liées à l'athérosclérose], et cela même après avoir pris en compte les risques multifactoriels" comme le sexe, l'indice de masse corporelle, le taux de glucose dans le sang, la pression artérielle ou encore le tabagisme des sujets. Les PCB hautement chlorés (PCB 194, 206 et 209) sont pour leur part associés à une altération de l'échogénicité du complexe intima-média de la carotide. Enfin, les liens entre les POP et l'épaisseur de la carotide sont modestes.

En conclusion, les chercheurs suggèrent que les POP pourraient être un facteur de risque d'infarctus du myocarde.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager