En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La population française de Milans royaux a chuté de 21 % depuis 2002

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Selon la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), la population française de Milans royaux est passée en 2002 de 3.000-3.900 couples nicheurs à 2650 couples en 2008, soit une baisse de 21 % des effectifs, d'après une étude nationale menée l'an dernier.

Victime de la dégradation de son habitat, d'empoisonnement ou encore de collisions, le Milan royal figure désormais parmi les espèces vulnérables en France, selon la Liste rouge des oiseaux nicheurs de métropole de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

En France, l'aire de répartition du milan royal forme une diagonale allant du sud-ouest au nord-est de la France, souligne la LPO, dont 15% des effectifs se trouvent dans les Pyrénées, 40 % dans le Massif central, 20 % dans le Jura, 15 % dans les zones collinéennes du nord-est de la France (Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine et Bourgogne) et 10 % en Corse.

Alors qu'un plan national de restauration sur l'espèce a mis en œuvre, dès 2003, sous l'égide du Ministère de l'Ecologie, les ornithologues se disent ''particulièrement inquiets'' pour le Milan royal dont la population ''continue de s'effondrer''.

La France abrite la deuxième population de ce rapace européen, après l'Allemagne. Selon l'association, l'Europe envisagerait de ré-autoriser l'utilisation à des fins agricoles de produits phytosanitaires comme la bromadiolone nocifs pour les rapaces en général et pour les milans en particuliers. La LPO a notamment appelé Bruno Lemaire, ministre de l'Agriculture, et Chantal Jouanno, secrétaire d'état à l'Ecologie, à ne pas utiliser des produits anticoagulants, comme le Difenacoum ou Brodifacoum, qui impacteraient gravement le milan.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager