En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

250 millions de ''réfugiés climatiques'' d'ici 2050, selon l'ONU

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le changement climatique pourrait causer le déplacement forcé de 250 millions de personnes d'ici 2050, a prévenu cette semaine le Haut commissaire adjoint de l'ONU pour les réfugiés, L. Craig Johnstone, à l'occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se tient à Poznan (Pologne) jusqu'au 12 décembre.

Selon les prévisions les plus optimistes, près de 250 millions de personnes seront déplacées au milieu de ce siècle à cause de conditions météorologiques extrêmes, de la baisse des réserves d'eau et d'une dégradation des terres agricoles, a-t-il précisé dans un communiqué.

A cause du changement climatique, le nombre de personnes déplacées augmentera de six millions au minimum par an, a ajouté l'ONU.

Il faudra tout d'abord atténuer le changement climatique par une réduction des émissions de gaz à effet de serre. La seconde ligne d'action est l'adaptation au changement climatique, tel que promu par les agences de développement, préconise L. Craig Johnstone. Ce dernier recommande également d'anticiper l'aide humanitaire et d'être en mesure de distribuer dans les zones vulnérables des stocks d'aide vingt fois supérieurs aux stocks actuels.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager