En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

CEE : neuf acteurs signent la charte "coup de pouce économies d'énergie"

Energie  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Neuf acteurs des certificats d'économie d'énergie (CEE) ont signé la charte d'engagement nécessaire à l'obtention de la bonification des CEE dans le cadre de l'obligation dédiée aux ménages en situation de précarité énergétique, a annoncé le ministère de l'Environnement, vendredi 31 mars. D'autres acteurs des CEE devraient la signer prochainement, indique-t-il parmi lesquels Antargaz, EDF, Engie et ENI.

"Ces offres vont permettre aux ménages sous conditions de ressources, de bénéficier jusqu'au 31 mars 2018, d'une prime exceptionnelle pour les aider à financer leurs travaux d'économies d'énergie", rappelle le ministère.

Sonergia, Unergia et Vos Travaux Eco ont signé la charte pour les quatre types de travaux. L'association Aidee, Economie d'énergie et Total Marketing ont signé la charte pour le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve haute performance au gaz ou au fioul ou par une chaudière neuve au bois de classe 5. Green Project et Objectif Ecoénergie ont signé la charte pour l'installation d'un programmateur centralisé pour radiateurs électriques et pour l'installation d'un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées. Enfin, Combles Eco Energie s'engage aussi pour l'installation d'une chaudière neuve au gaz ou au fioul et pour l'installation d'un programmateur centralisé. Quant à Objectif Ecoénergie, il s'engage aussi pour l'installation d'une chaudière neuve au bois et pour l'installation d'un régulateur électrique.

Pour rappel, le 21 février, un arrêté a fixé la bonification du volume de certificats d'économies d'énergie (CEE) délivrés pour certaines opérations réalisées au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique. La troisième période des CEE fixe un objectif de 150 térawattheurs cumulés et actualisés (TWh cumac) pour des opérations à destination de ménages en situation de précarité énergétique. L'arrêté publié en février prévoit que les opérations soient réalisées dans le cadre de la charte d'engagement "coup de pouce économies d'énergie". Cette charte, annexée à l'arrêté, impose au professionnel de proposer des incitations financières au ménage bénéficiaire. Le professionnel devra aussi proposer une isolation des combles ou de la toiture pouvant permettre un reste à charge à partir de 1 euro en fonction des caractéristiques du logement et des revenus des ménages.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…