Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le premier bateau de croisière converti à l'électrique vogue sur la Seine

Il est le premier du genre à naviguer sur la Seine. Converti au tout électrique, le Cachemire inaugure une série de quarante rétrofits prévus d'ici à 2024 sur le fleuve parisien.

Transport  |    |  Félix Gouty
Le premier bateau de croisière converti à l'électrique vogue sur la Seine

Depuis le 5 janvier 2023, un nouveau bateau électrique vogue sur la Seine, à Paris. Ce navire, mesurant 22 mètres de long et pesant 55 tonnes, le Cachemire, est le premier à avoir bénéficié d'un rétrofit. Cette première conversion au 100 % électrique d'un bateau de croisière naviguant précédemment grâce à un moteur Diesel est le résultat de quatre années d'études et d'une année de travaux aux Chantiers de la Haute-Seine, à Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne).

Le Cachemire a été équipé de deux moteurs électriques fabriqués par Torqeedo, société allemande spécialisée dans les hors-bords électriques, et de six batteries au lithium-ion de 40 kilowatts (kW) chacune. Il a aujourd'hui repris son rythme de croisière au « même format qu'auparavant, jusqu'à cinq heures d'autonomie de croisière, mais avec une expérience totalement renouvelée par une navigation douce, sans le bruit ni les vibrations d'un moteur thermique », atteste la compagnie Yachts de Paris, filiale de Sodexo Live!, la branche événementielle de l'entreprise de restauration collective éponyme. D'après le capitaine, Dylan Diaz, cette conversion a permis également d'améliorer et de faciliter les manœuvres, notamment pour accélérer et dépasser d'autres bateaux. En revanche, elle n'a modifié ni la taille ni la capacité d'accueil du navire de luxe, allant jusqu'à trente personnes.

Vers la remotorisation de toute une flotte ?

 
L'initiative de tout un secteur La stratégie de Sodexo Live! répond à l'ambition de la Communauté portuaire de Paris (CPP). En septembre 2022, cette fédération fondée en 2015 s'est engagée à « verdir », en passant par un rétrofit 100 % électrique ou hybride, les 150 navires appartenant à cinquante de ses adhérents, y compris ceux du groupe Sodexo. Une opération chiffrée à 100 millions d'euros, au total. La remotorisation du Cachemire constitue la première des douze conversions « pilotes » déjà lancées. La CPP mise sur le rétrofit de quarante bateaux supplémentaires à l'horizon 2024.
 
L'aboutissement de cette première expérience de rétrofit, permise par un investissement d'un peu plus d'un million d'euros, n'est que le début du voyage pour Sodexo Live!. L'entreprise, qui constitue le principal armateur sur le fleuve en Île-de-France, a lancé un véritable programme de transition énergétique de sa flotte : le rétrofit de deux navires par an, dès 2024, en partenariat avec Vinci Énergies. Sodexo Live! compte d'abord sur la conversion d'un Batobus (d'une capacité d'accueil de 200 passagers) et d'un bateau de croisière de restauration de la compagnie Bateaux parisiens (300 passagers). Ces deux opérations ne visent cependant pas le passage au 100 % électrique mais à une transformation hybride, combinant thermique et électrique. « Il s'agira de deux prototypes, qui permettront le déploiement de la technologie hybride sur le reste de la flotte, notamment pour les bateaux dont la taille et l'usage ne permettent pas une navigation entièrement sur batteries électriques », explique l'entreprise. À noter que la flotte de Sodexo Live! se compose de 26 navires : sept pour Yachts de Paris (dont Le Cachemire), huit Batobus et onze Bateaux parisiens.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est une bonne idée, il suffit de rajouter des générateurs pour l'alimenter en courant !

28plouki | 17 janvier 2023 à 18h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]