En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le premier parc éolien raccordé vend désormais sa production à Enercoop

Energie  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Désormais entré sur le marché libre, le parc éolien de Port-la-Nouvelle (11) vendra sa production à la coopérative Enercoop, fournisseur d'électricité renouvelable. Cette nouvelle collaboration fait suite au contrat de 20 ans avec EDF dans le cadre de l'obligation d'achat.

Composé de 5 éoliennes pour une puissance totale de 2,2 MW, le parc a été le premier raccordé au réseau électrique en 1993.

Ce contrat permettra à Enercoop "d'acquérir des compétences de pointe en terme de prévision nécessaire à la valorisation de l'énergie éolienne ", selon ce dernier.

Réactions11 réactions à cet article

 

Il pourrait être utile de préciser que ce contrat est fixé avec un tarif de 47c/KW, ce qui correspond environ au prix du marché.
C'est la moitié du prix touché ces 20 dernières années.

C'est un retour sur terre, mais le promoteur a déjà fait fortune. Nous avons financé un tarif subventionné pendant 20 ans.

Clémence | 20 mars 2014 à 00h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Clémence, je suppose que c'est 47 cents par kwh; c'est quand même exorbitant par rapport à ce que nous payons: 8-10 cents/kwh. Sommes-nous prêt à payer toute notre électricité ( surtout aléatoire ) à ce tarif

DL | 20 mars 2014 à 09h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Combien va nous couter l'énergie nucléaire largement subventionnée avec tous les travaux prévus dans les prochaines années, et tous les dangers qui vont avec.
De plus vous avez le choix de votre fournisseur, je vous invite quand même à visiter le site d'ENERCOOP, cela pourrait vous faire changer d'avis

lio | 20 mars 2014 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je pense que c'est plutôt 47 €/MWh soit 4.7 c€/kWh, soit moins que le prix de revient du kWh produit par l'éventuel EPR de Flamanville... (qui n'intègre en plus pas le démantèlement de la centrale ni le traitement de ses déchets).

Pour rappel, l'énergie éolienne n'est pas aléatoire, DL. Reprenez donc votre dictionnaire (ou allez voir sur internet) pour apprendre la définition de ce mot. Le vent est à 95 voire 100 % prévisible, donc en rien aléatoire...

Clémence, vous ne semblez pas apprécier que l’État subventionne des activités économiques (ne serait-ce que pour lancer une filière d'avenir). Savez-vous que l’État subventionne le transport aérien (pas de TVA sur le kérosène), le diesel (avec une taxation différente de celle de l'essence pour une pollution pourtant supérieure), et bien d'autres choses encore. Donc soit vous êtes contre toutes les subventions (et vous le dites), soit vous utilisez un autre argument si vous considérez (ce qui est votre droit) que l'éolien "c'est pas bien"...

François | 20 mars 2014 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une très bonne nouvelle l'éolien et pour Enercoop !

Clemence et DL, c'est très bien de faire des comparatifs mais à condition de comprendre les chiffres :
47€/MWh = 4.7c€/kWh soit bien moins que le prix de base d'EDF qui vend aux particuliers son électricité à 13.72 c€/kWh !

C'est désormais officiel, le vent est moins cher que le fioul et le gaz et fournie une électricité bien moins cher que celle fournie par nos magnifiques centrales nucléaires financées par l'impôt des Français il y a plus de 30 ans !!
Vive le vent ;-)

JP | 20 mars 2014 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il s'agit de de 47€/MWh pendant 19 mois soit 4.7cents/kwh c'est à dire le prix du marché.

bf | 20 mars 2014 à 11h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comme à chaque fois, on entend toujours tout et son contraire... Oui, il s'agit d'une installation qui a bénéficié de la tarification éolienne mais est aujourd'hui sortie de l'obligation d'achat. On peut la considérer comme "amortie" et donc, cette fois vraiment, pouvoir la comparer par exemple au coût du nucléaire "historique" fixé par l'Arenh à 42 €/MWh, soit 5 €/MWh de moins seulement... Notons que les nouvelles installations éoliennes, non amorties, bénéficient du tarif d'achat de 82 €/MWh sur 15 ans (puis prix de marché), à comparer au nucléaire non amortie type EPR en UK à 100/120 €/MWh sur... 35 ans !
Que dire si ce n'est vive le vent ! Désolé aux éternels pleurnicheurs, la véritié est là !

Kojema | 20 mars 2014 à 12h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est super l'éolien et en plus c'est pas cher.
Grâce à l'éolien, on a produit 3% de notre consommation l'année dernière. Courage plus que 97% à trouver pour se passer du nucléaire.
Juste un détail : les ENR coûtent 5 milliards d'euros par an (CSPE). Une simple règle de 3 nous conduit à chercher 150 milliards d'euros par an pour financer tout ça... mais avec un kWh autour de 1 € on devrait y arriver....

Vive le vent | 20 mars 2014 à 20h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Vous n'avez pas d'arguments "vive le vent" ce n'est pas en racontant n'importe quoi que vous allez faire avancez votre cause, mais avez vous d'autres choix?

lio | 21 mars 2014 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bien sur que l'énergie éolienne est intéressante. Surtout une fois l'installation primaire amortie. Là où elle est hautement valorisable. Sur les côtes, dans certaines plaines. Mais pas partout en France. On aura jamais une production 100 % à base d'éolienne.

Quant aux cotés "intermittent" (et non aléatoire on a compris) plus le temps avance et plus nous pourrons stocker l'énergie ou la lisser au niveau européen voir national grâce à d'autre énergie renouvelables moins intermittentes : énergie marine, géothermie)

La solution à la fission nucléaire viendra d'un mix énergétique et non d'une seule solution.
Pour ceux qui veulent soutenir la filière ENR c'est très simple : allez chez des opérateurs tels-que enercoop)

Terra | 21 mars 2014 à 13h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@lio
1 - je ne raconte pas n'importe quoi, les chiffres que je donne sont vérifiables sur le site de la CRE : http://www.cre.fr - il faut toujours vérifier ses sources avant d'essayer de discréditer les gens qui ne partagent pas vos opinions ou vos croyances.
2 - je ne défend aucune cause, je suis un simple citoyen qui s'étonne de voir qu'on crie au miracle alors que le parc éolien français de 8000 MW ne produit que 3% de notre électricité.

Vive le vent | 21 mars 2014 à 20h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager