En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Premiers tours de roues pour la Formule1 électrique Spark-Renault SRT_01E

Laboratoire qui préfigure des innovations technologiques des véhicules de série de demain, la course automobile s'engage dans l'électrique au plus haut niveau avec le championnat de Formule E. Reportage sur les essais de la Spark-Renault SRT_01E, premier modèle homologué pour cette compétition.

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Actu-Environnement.com
Premiers tours de roues pour la Formule1 électrique Spark-Renault SRT_01E

Une fois n'est pas coutume, Actu-Environnement vous propose un reportage vidéo en anglais, qui n'est pas produit et réalisé par ses équipes de journalistes reporters d'images mais par la Fédération Internationale de Sport Automobile.

Les allergiques aux courses automobiles y verront peut-être une « non » information. Et pourtant le symbole est de taille tant les voitures du commerce héritent des technologies de pointe développées en termes de fiabilité, de performance et de sécurité développées en course automobile.

Après les véhicules hybrides consacrés dans les courses d'endurance à l'instar des 24h du Mans, c'est au tour de la technologie 100% électrique de faire son entrée dans la cour des grands(e)s avec un championnat international baptisé de Formule E (pour électrique) au sein duquel courra la Spark-Renault SRT_01E.

Un véhicule conçu en France

La Spark-Renault SRT_01E a été conçue dans les ateliers de Spark Racing Technology, en France, en collaboration avec un consortium de constructeurs et d'équipementiers présents en sport automobile, dont McLaren Electronic Systems, Williams Advanced Engineering, Dallara, Renault et Michelin.

Le véhicule qui ressemble à s'y méprendre à une Formule1 traditionnelle à l'exception du sifflement caractéristique des motorisations électriques, affiche 800kg en ordre de marche y compris ses 200kg de batteries et son pilote. Si niveau puissance, le moteur peut développer jusqu'à 270 chevaux, il devrait être bridé à 180 chevaux en course afin d'économiser la batterie, tandis que la version d'essai n'affichait « que » le quart de la puissance nominale.

A noter que la première manche du championnat de Formule E se déroulera en septembre 2014 à Pékin.

Réactions4 réactions à cet article

 

Bravo. Belle voiture. De quoi alimenter les conversations de aficionados.

Maintenant, il serait peut-être temps que nos grands constructeurs automobile songent, à l'instar de Ford avec sa modèle T, de nous fabriquer la voiture électrique de monsieur tout le monde : économique, pratique et surtout… pas chère.

Jean-Claude HERRENSCHMIDT | 26 novembre 2013 à 09h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

M. Herrenschmidt, elle existe cette voiture : c'est la ZOE ! économique, pratique et au final pas plus chère qu'une Clio, allez voir chez Renault ;-)

TontonPatrix | 26 novembre 2013 à 10h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Enfin!!!!!! La course automobile prend du sens.... Un laboratoire au service du développement des technologies dans une visée de développement durable....Rendre compatible l'écologie avec les loisirs....ça devrait être obligatoire et non accessoire.....

enfin | 26 novembre 2013 à 22h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@TontonPatrix.
Nous n'avons pas les mêmes sources :
Clio : 12 590 €, (sous conditions de reprise … ?)
ZOE : 20 800 €
Quand aux performances …
Rien que l'autonomie :
Clio : > 800 km.
ZOE : entre 100 et 150 km !
On ne parle pas de la même chose.

Jean-Claude HERRENSCHMIDT | 28 novembre 2013 à 00h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…