En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Premier bilan de la prime à la casse sur les chaudières

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Un mois après son lancement le 21 avril, le ministre de l'Industrie, de l'Energie Eric Besson, a dressé le 25 mai un premier bilan de la prime à la casse des chaudières au fioul usagées. Actuellement, 200 entreprises réparties ''sur la quasi-totalité des départements français offrent d'ores-et-déjà cette prime'', a indiqué le ministre dans un communiqué.

Les professionnels signataires offrent à leurs clients une prime d'au moins 250 euros pour le remplacement d'une chaudière de plus de 15 ans par une chaudière à condensation et de plus de 100 euros pour une chaudière basse température. Cette prime peut être versée directement au client ou déduite des factures de livraison de fioul domestique. Les professionnels proposant cette offre sont labellisés ''Prime à la casse des chaudières''.

Ce dispositif est mis en oeuvre en partenariat avec la Fédération Française des Combustibles, Carburants et Chauffage (FF3C) pour les chaudières au fioul domestique.

Réactions1 réaction à cet article

 

Bonjour,

Cette prime n'est t'elle pas une prime au tritre des certificats d'économies d'énergie?

Cordialement,

nicolass13 | 30 mai 2011 à 17h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager