En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un collectif de chercheurs et médecins demande la suspension de certains fongicides utilisés à grande échelle

Agroécologie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Un collectif de chercheurs et médecins alerte, dans une tribune publiée le 16 avril dans Libération, sur les risques que représentent les SDHI (inhibiteurs de la succinate déshydrogénase) pour la santé. Ces fongicides sont utilisés à grande échelle depuis 2009 pour éliminer les champignons et moisissures sur les cultures. Les scientifiques appellent à suspendre l'utilisation de ces produits "tant qu'une estimation des dangers et des risques n'aura pas été réalisée par des organismes publics indépendants" et des agences chargées des autorisations de mise sur le marché comme l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

"Les SDHI visent à bloquer une étape clé de la respiration des champignons, celle assurée par la succinate déshydrogénase (SDH). Or, les cellules de tous les êtres vivants respirent. Tous. Depuis les micro-organismes, les champignons, les plantes, les animaux, jusqu'aux hommes", expliquent les scientifiques. Lorsque la respiration des cellules est perturbée chez l'homme, "cela conduit à l'émergence de nombreuses maladies, certaines très graves". Encéphalopathies sévères chez de jeunes enfants, tumeurs du système nerveux, cancers du rein et du système digestif…

"Nos travaux de recherche sur l'enzyme SDH ont mis en évidence un mécanisme très particulier de dérèglement cellulaire : le blocage de cette enzyme conduit à l'accumulation d'une petite molécule, le succinate. Celui-ci va entraîner à long terme un changement de la structure de notre ADN : ce sont des phénomènes de modifications épigénétiques", à l'origine de tumeurs et cancers.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…