En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ségolène Royal lance l'outil internet Priorit'air pour évaluer les émissions des véhicules

Transport  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Environnement & Technique N°343 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°343
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a présenté ce 3 décembre le nouvel outil internet baptisé "Priorit'air", élaboré par l'Ademe. Son objectif est d'aider les particuliers et les professionnels à connaître le niveau de pollution émis par leur véhicule (véhicules particuliers, utilitaires, bus, poids lourds…), pour "les inciter à agir sur leurs déplacements et ainsi contribuer à améliorer la qualité de l'air".

Priorit'air est un outil pédagogique dans lequel il suffit d'indiquer les informations figurant sur la carte grise (date de 1ère immatriculation, type de véhicule et carburant). "Chacun peut ainsi connaître en quelques clics la catégorie à laquelle appartient son véhicule (de 1 à 5, la catégorie 5 étant la moins polluante)", explique l'Ademe.

Cet outil "s'inscrit en accompagnement" du projet de loi sur la transition énergétique, adopté le 14 octobre dernier par l'Assemblée nationale, qui "crée des zones à circulation restreinte" et "favorise le renouvellement des flottes publiques par des véhicules propres", a souligné Ségolène Royal dans un communiqué. Lors de la conférence environnementale, Manuel Valls a annoncé le 28 novembre la mise en place, courant 2015, d'un système d'identification des véhicules en fonction de leurs émissions polluantes.

Les plans de protection de l'atmosphère (PPA), qui couvrent 47% de la population française, visent à ramener les concentrations de polluants aux seuils réglementaires. En juillet 2014, 18 PPA étaient validés, neuf en cours de révision et neuf en cours d'élaboration.

Réactions5 réactions à cet article

 

J'ai vérifié, ça incite plutôt à acheter un véhicule neuf qu'autre chose !!! C'est un outil développé de concert avec l'industrie automobile ?

loukoum82 | 03 décembre 2014 à 15h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

cool, ma vieille auto de 1998 est classé 4 (vert)
pas de raison d'en changer

ben oui, c'est pas un mazout..... c'est une essence

popov1100 | 03 décembre 2014 à 20h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'ai vérifié et mon véhicule diésel de 10 ans se trouve estampillé d'un 3 étoiles alors que lorsque je passe le contrôle technique, l'antipollution est irréprochable. Cela dépend aussi des normes constructeurs et des efforts faits en ce sens. N'y a-t-il pas volonté, tout simplement, de relancer l'industrie automobile française. Et bien sans moi, car les voitures étrangères sont mieux équipées (intérieur et moteur), plus fiable et moins chères.

gp65 | 04 décembre 2014 à 18h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Outil complètement contre productif !!!
Le seul critère qui fait passer d'une note à l'autre pour les véhicules de 2008 à 2014 c'est l'année et pas le type de carburant ???!!!

Francky_d | 04 décembre 2014 à 21h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

4 vert pour moi aussi pour une voiture de 2001! Mais bicarburation essence GPL. Bonne nouvelle!

valerie | 04 décembre 2014 à 21h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…