En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PEE 2019 : Le do it yourself au bénéfice de la réparabilité des objets

Savoir fabriquer soi-même est un premier pas pour savoir réparer soi-même. C'est ce principe qui a conduit Craft'n Sound à inventer une enceinte bluetooth en kit, et qui a séduit le jury du Prix Entreprises et Environnement 2019.

Interview vidéo  |  Déchets  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne a adopté, mardi 1er octobre, de nouvelles normes d'écoconception pour l'électroménager et les équipements électriques et électroniques, applicables à partir de 2021. Sont concernés les réfrigérateurs, lave-linges, lave-vaisselles0

, dispositif d'affichage électronique (y compris les téléviseurs), source lumineuse et appareillage de commande séparé, source d'alimentation externe, moteur électrique, appareil de réfrigération disposant d'une fonction de vente directe (comme les réfrigérateurs de supermarchés ou les distributeurs de boissons froides), transformateur électrique et matériel de soudage.

Et, pour la première fois, ces mesures comprennent des exigences en matière de réparabilité et de recyclabilité, contribuant ainsi à réaliser les objectifs de l'économie circulaire, en améliorant la durée de vie, l'entretien, la réutilisation, la mise à niveau et le recyclage des appareils.

Le concept de réparabilité se démocratise et surtout devient une exigence réglementaire bienvenue. Pour amplifier le mouvement, cette notion fait désormais l'objet d'une catégorie au sein du Prix Entreprises et Environnement organisé par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Pour l'édition 2019, le jury a retenu le projet de Craft'n Sound. À savoir, une enceinte bluetooth à fabriquer soi-même. Écoconçue pour limiter le prélèvement de ressources et privilégier le local, l'enceinte est donc montable et démontable à volonté. De quoi initier les moins bricoleurs et les encourager à s'interroger sur les objets du quotidien et leur potentiel de réparabilité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager