Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Prix national du génie écologique : Strasbourg récompensée pour son réseau de zones humides restauré

Biodiversité  |    |  Dorothée Laperche

A l'occasion du colloque dédié aux 50 ans de la loi sur l'eau 23052, mardi 21 octobre, le ministère de l'Ecologie a remis sept récompenses pour le Grand prix national du génie écologique.

Le Grand prix 2014 a été décerné à la communauté urbaine de Strasbourg pour la restauration d'un réseau de zones humides. "Plus que d'un projet, il s'agit d'une démarche territoriale ambitieuse touchant de nombreux sites, localisés pour la plupart en zone agricole ", a souligné le jury.

Depuis 2008, des travaux de restauration associés dans la plupart des cas à une opération de restauration hydromorphologique ont été engagés sur des cours d'eau très fortement perturbés, avec un lit très encaissé. Ainsi, le cours d'eau de la Souffel à Reichstett a été dévié dans son ancien lit (correspondant à une prairie basse inondable). "Le nouveau tracé permet au cours d'eau de divaguer librement dans son lit majeur, ce qui a permis de créer de nouveaux biotopes", précise le ministère.

Deux zones humides ont été créées : l'une sur un méandre du Muhlbach d'Eckbolsheim (sur une ancienne pâture communale) et l'autre à Ostwald.

Deux cours d'eau, le Muhlbach (à Eckwersheim sur plus de 2 kilomètres, en amont et en aval du village) et le Canal des Français (à Strasbourg-Robertsau, sur 2,3 km) ont été restaurés.

Des actions d'éducation à l'environnement (exposition, inventaire participatif de la biodiversité, journées du patrimoine) ont été mises en œuvre autour de ces sites.

 

Réactions1 réaction à cet article

 

prix national de la bêtise écologique au département du Tarn avec le barrage de Sivens

lio | 29 octobre 2014 à 10h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT

Formations professionnelles

Votre conseil juridique en matière de biodiversité et d'espèces protégées Cabinet Valentin Renoux - Avocat