En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Prix Pinocchio 2014 : les votes sont lancés

Gouvernance  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Les Amis de la Terre France, en partenariat avec le Centre de recherche et d'information pour le développement (Crid) et Peuples solidaires-ActionAid France, ouvrent le vote pour l'élection des Prix Pinocchio 2014.

Le prix de la catégorie "Plus vert que vert" décernera l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse : EDF et le charbon de Serbie, Pur Projet et la compensation carbone au Pérou et GDF Suez et les "obligations vertes" sont les trois nominés.

Perenco, un pétrolier agissant en République Démocratique du Congo, Samsung et Lyon-Turin Ferroviaire sont les trois entreprises nominées dans la catégorie "Mains sales, poches pleines". Ce prix décerne l'entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier.

Enfin la catégorie "Une pour tous, tout pour moi !" décernera l'entreprise ayant mené la politique la plus agressive en termes d'appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles. Sont nominées Shell et les gaz de schiste en Ukraine et Argentine, Total et les hydrocarbures au Nigéria et le Crédit Agricole et le charbon des Appalaches.

Les votes seront clos le 18 novembre, 2014, date de la cérémonie de remise publique des prix à Paris.

Réactions5 réactions à cet article

 

Et Greenpeace, pas nominé pour son opposition au riz doré et sa contribution au sabotage des expérimentations... menant en définitive à un crime contre l'humanité ?

L'humanité pauvre, affligée par les carences en vitamine A, pas celle qui est capable d'alimenter son budget, s'entend...

Wackes Seppi | 09 octobre 2014 à 14h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et EDF au Mexique qui se goinfre de FRIC sur le dos des pauvres paysans avec la complicité de l'armée .Bravo ! Vous avez gagné le prix

kyrnos43 | 10 octobre 2014 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

prix Pinocchio du commentaire de mauvaise foi: Wackes seppi et notre comique de service Laurent Berthod grands favoris.
les votes sont ouverts

lio | 11 octobre 2014 à 10h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je vous propose aussi Barrick Gold, le spécialiste canadien des mines d'or.
Barrick développe le projet Pascua Lama, à 5000m d'altitude,pour lequel le déplacement de 3 glaciers est prévu !

Malgré une forte opposition locale, le projet avance grâce à des moyens que je ne saurais qualifier publiquement.
Le projet est provisoirement mis en sommeil pour cause de baisse du cours de l'or, mais reprendra dés qu'il remontera.

Jean Bourdariat | 18 novembre 2014 à 16h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un candidat évident : l'ADEME, avec son rapport "100% de renouvelables en 2050", qui est de l'aveu même de l'organisme non financé et inapplicable. Qui surtout est dangereux pour le pays, avec des certitudes de black-out répétés.

dmg | 11 novembre 2015 à 22h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…