En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Prix du Paysage 2006 revient au parc de la Deûle

Un jury composé d'experts français et européens, présidé par le directeur de la nature et des paysages, a désigné le parc de la Deûle, lauréat du Prix du Paysage 2006.

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Le ministère de l'Ecologie et du Développement durable, avec la direction de la nature et des paysages, organise depuis 2004, le Prix du paysage en application de la Convention européenne du paysage. Ce prix qui remplace le Grand Prix du Paysage et le Trophée du Paysage, organisés en alternance jusqu'en 2001 est ouvert à toutes les communes de France, à leur regroupement, à toutes les collectivités territoriales et aux organismes et établissements publics. Il récompense une réalisation exemplaire achevée depuis au moins trois ans et distingue le maître d'ouvrage public, le paysagiste maître d'œuvre et, le cas échéant, les associations impliquées dans le projet. L'objectif : mettre en valeur des démarches exemplaires tant à l'échelle nationale qu'européenne et faire connaître la diversité des actions dans le domaine des paysages.

Cette année, le jury* composé d'experts français et européens, présidé par le directeur de la nature et des paysages, a désigné le parc de la Deûle, lauréat du Prix du Paysage 2006**.

Le parc de la Deûle est un ''parc en réseau'' qui s'inscrit dans les interstices du maillage périurbain et postindustriel de l'agglomération lilloise. La volonté de changer l'image de la vallée de la Deûle par la reconquête de ses paysages et des milieux naturels permettant aux habitants de se réapproprier leur territoire était l'un des enjeux majeurs du parc. Ce territoire d'une trentaine de kilomètres, charpenté par la Deûle, formera à terme un véritable couloir écologique et paysager qui réunira Lille à l'ancien bassin minier et à Lens.

Les deux premières tranches du parc ont été réalisées sur les communes de Santes et de Wavrin. La restauration des milieux naturels et la valorisation des structures du paysage rural constituent le cœur des deux premières opérations que sont la ''Nature retrouvée'' et la ''Nature domestiquée''. Ces opérations ont été réalisées en concertation étroite avec les populations et en synergie avec le milieu agricole, dans une démarche écologique et paysagiste inscrite dans une dynamique de développement durable.

Le lauréat du Prix du paysage a vocation à être présenté au Prix du paysage du Conseil de l'Europe.

*La composition du jury
PRESIDENT
Jean-Marc MICHEL, directeur de la nature et des paysages
MEMBRES
Massimo ANGRILLI, architecte, faculté d'architecture de Pescara, Italie
Johanna BOUGON, vice-présidente d'Amiens métropole, Prix du paysage 2006
Gilles DAVOINE, journaliste, Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment
Didier LEROUX, président de l'Union nationale des entreprises de paysage
Katri LISITZIN, paysagiste, professeur à l'Université d'UPPSALA, Suède
Jacqueline OSTY, paysagiste, Prix du paysage 2006
Sylvie SCHLUMBERGER, paysagiste, Association française des directeurs de jardins et d'espaces verts
Isabelle SCHMIT, paysagiste, présidente de l'Association des paysagistes conseil de l'Etat
Jean-Pierre THIBAULT, directeur régional de l'environnement d'Aquitaine
Pierre Marie TRICAUD, paysagiste, président de la Fédération française du paysage
Gilles VEXLARD, paysagiste, Prix allemand du paysage 2005

**Les lauréats :

Lille Métropole, Communauté urbaine de Lille, présidée par Pierre MAUROY,Espace Naturel Lille Métropole, dirigée par Pierre DHENIN, maître d'ouvrage
Equipe franco belge, maître d'œuvre
Jacques SIMON : Grand Prix du Paysage en 1990, diplômé de l'école des Beaux-arts de Montréal et de l'école nationale supérieure de Paris. Défricheur d'idées, il a conçu tout à la fois, des projets de paysages, des espaces de jeux et des oeuvres éphémères apparentées à du land-art.
Jean-Noël CAPART : paysagiste, urbaniste, fondateur de JNC International en 1984 à Bruxelles. Ce bureau d'études qui réunit des paysagistes, architectes et urbanistes a ouvert une succursale à Lyon en 1990.
Yves HUBERT : paysagiste, urbaniste. Formé en Belgique mais aussi en Suisse et en Allemagne, il a rejoint l'équipe de Jean-Noël CAPART dès 1982.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…