Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Production de granulés de biomasse : un appel à manifestation d'intérêt pour changer d‘échelle

Energie  |    |  Nadia Gorbatko  |  Actu-Environnement.com

Des gisements importants de déchets de bois ou de résidus ligneux existent en France, susceptibles d'être transformés en granulés capables de remplacer le charbon dans les chaufferies et les installations industrielles. Mais les démarches d'innovation menées ces quinze dernières années laissent perdurer des verrous technologiques et aucune filière d'envergure n'a encore pu être mise en place.

Le ministère de la Transition écologique et celui de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation lancent donc un appel à manifestation d'intérêt (AMI) national, visant à identifier et à soutenir des projets de passage à l'échelle industrielle pour la fabrication de ces granulés de biomasse, grâce à des procédés de torréfaction ou d'explosion à la vapeur.

Porté par l'Agence de la transition écologique (Ademe), cet AMI s'adresse aux entreprises, de préférence associées au sein de consortiums experts en énergie et en déchets, si possible en lien avec des collectivités. Les projets devront être en phase de développement, pouvant aller jusqu'à la démonstration industrielle, et porter sur des systèmes innovants ou intégrer des briques innovantes. Tonnage annuel minimum requis : 80 000 tonnes de granulés, à destination des installations industrielles, de production de chaleur ou de cogénération à haut rendement. Y compris la centrale à charbon de Cordemais…

Cet AMI n'est pas doté financièrement, mais les répondants seront orientés vers des aides de l'État ou des dispositifs de soutien à l'innovation, comme France 2030. Cette démarche pourrait présenter de nombreux avantages : réduction de l'usage des énergies fossiles et des émissions de gaz à effet de serre, utilisation des gisements de biomasse restant à la charge des collectivités et création d'emplois. Date limite de dépôt des dossiers : le 26 avril 2022 à 12 heures.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX D - Déchiqueteuse à rotor NOREMAT