Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Seine-Normandie : nouveau contrat pour gérer les effluents toxiques de la profession automobile

Eau  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°330 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°330
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

L'Agence de l'eau Seine-Normandie et le Centre national de la profession automobile (CNPA) vont reconduire, pour deux ans, leur partenariat sur la prévention et le traitement des rejets. Ils signeront le quatrième contrat Garage le 16 octobre, à l'occasion du salon Equip Auto (Villepinte).

"Ce contrat cible la prévention et le traitement des rejets et des effluents concentrés, toxiques ou dangereux pour l'eau. Il concerne les métiers de la mécanique, carrosserie, lavage de véhicules et distribution de carburant, soit 14.000 professionnels sur le bassin Seine-Normandie", indique le communiqué de presse.

L'Agence de l'eau finance à hauteur de 60% les équipements destinés "à une meilleure gestion de leur raccordement au réseau collectif par le traitement de leur rejet et par la collecte et l'élimination des effluents" : séparateurs à hydrocarbures, aires de stockage, rétention... En 2012, ce financement a atteint 1,1 M€.

Réactions4 réactions à cet article

 

Certains garagistes envoient dans des centre de traitements de déchets leurs huiles usées, antigel, liquide de frein, liquide de lave glace (!), filtres a huiles ou a carburant, peintures et solvants de peintures usé.
En fait confier a une entreprise de collecte de déchets qui ensuite envoie des regroupements de déchets en centre de traitement est une bonne solution pour éviter de gros investissements. C'est aussi l'assurance d'un travail bien fait.

ami9327 | 14 octobre 2013 à 21h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quelques précisions sur ce nouveau partenariat que nous avons conclu entre l'Agence de l'eau Seine Normandie et le CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile) :
- il court d'avril 2013 à fin décembre 2015
- il permet aux métiers cités dans l'article de bénéficier d'un appui technique et d'aides financières pour la sécurisation du stockage des produits dangereux pour l'eau (afin de prévenir les risques de pollution accidentelles), la mise en place de prétraitement des rejets d'eaux souillées (aires de lavage, eaux de ruissellement d'une station-service...) et d'inciter les professionnels à investir dans des technologies plus respectueuses de l'environnement (fontaine de dégraissage biologique, recyclage des eaux de lavage...)
- les taux d'aides varient de 30 à 60% selon la taille de l'entreprise, le type d'investissements...

Règle importante : ne pas débuter les travaux avant l'accord écrit de l'Agence de l'eau.


François, Chargé de mission HSE - CNPA

François | 15 octobre 2013 à 10h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Peut-on trouver une copie de ce contrat ?
Les travaux aidés concernent-il les activités nouvelles ? Une station de lavage qui se monterait et qui voudrait bien faire les choses (technologie de récupération d'eau, zero rejets) serait-elle aidée ?
Les rétentions pour produits dangereux sont aidées ? Malgré l'aspect réglementaire de tel dispositifs ?
Quels sont les prétraitements que vous préconisez pour les stations de lavage de véhicule ? Raccordement EU ou EP ? Je crois savoir que bon nombre de station sont historiquement raccordées aux eaux pluviales (?!?)
Enfin, il y a-t-il un seuil minimum au niveau du montant des travaux pour être aidé ? (les garagistes ayant souvent de "petits" projets)
Merci :)

Le liquide lave glace contient de l’éthanol, ce qui le classe dans les DID (oui je sais c'est loufoque, mais c'est comme ça, certains fabriquant n’hésite pas à mettre le logo inflammable ^-^). S'il est préférable qu'il soit détruit, plutôt que versé dans les égouts on peut effectivement trouver étrange que les garagistes se retrouvent avec du lave glace en déchet. Moi, perso je l'utilise sur mon parebrise :)

Terra | 16 octobre 2013 à 10h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Oui les stations de lavage sont aidées ! Pour obtenir des réponses à toutes vos questions, le CNPA est présent sur le salon Equip'auto, (Paris Nord Villepinte) jusqu'à vendredi.
Un bonne journée à vous !

Fredo

Fredo | 16 octobre 2013 à 10h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Matériels de sécurité pour l’utilisation du chlore gazeux Eurochlore SAS