En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission accorde 9 millions d'euros en faveur de l'écosystème baltique

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Commission européenne a annoncé le 4 janvier qu'elle accorderait un financement de 30 millions d'euros à deux nouvelles activités de programmation commune de la recherche, qui déboucheront sur l'organisation, dans plusieurs États, d'appels conjoints dans les domaines de la métrologie et de la recherche en mer Baltique. Il s'agit d'actions, dénommées ERA-NET Plus et élaborées dans le cadre du septième programme-cadre (7e PC), qui contribueront à construire l'Espace européen de la recherche et à accroître la portée des actions communes européennes en matière de recherche, a indiqué la Commission.

La Commission européenne allouera 9 millions d'euros au programme de recherche BONUS+, destiné à mettre en place une gestion de la mer Baltique fondée sur les écosystèmes, auquel participeront les 8 États membres qui bordent la Baltique (Allemagne, Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne, Suède) ainsi que la Russie. BONUS+, qui revêt également la forme d'un appel de propositions conjoint, représente une valeur totale de plus de 27 millions d'euros, dont 18,7 millions alloués par les organismes de financement participants et 9 millions provenant du 7e PC.
Les recherches réalisées dans le cadre de BONUS+ devraient améliorer la compréhension des réactions de l'écosystème de la mer Baltique aux changements passés, présents et futurs provoqués par la nature ou par l'homme, ainsi que la capacité de prévoir ces réactions, a indiqué la Commission. Ces recherches devraient contribuer à jeter les bases d'une gestion prudente, permettant une utilisation durable des biens et services fournis par l'écosystème.

Le programme iMERA-Plus, qui rassemble 32 instituts métrologiques nationaux, recevra par ailleurs 21 millions d'euros au titre du 7e PC, tandis que les États membres apporteront une contribution supplémentaire de 42 millions d'euros destinée à la recherche dans le domaine des mesures précises et fiables, a précisé la Commission.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager