En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Malgré l'abandon de certains projets, le charbon a encore de beaux jours devant lui

Au cours du premier semestre 2016, de nombreux projets de centrales thermiques au charbon ont été abandonnés. La raison ? Malheureusement pas l'Accord de Paris sur le climat, mais une surcapacité des parcs de production électrique…

Infographie  |  Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Au cours du premier semestre 2016, 158 gigawatts (GW) de projets de construction de moyens de production à base de charbon ont été abandonnés, principalement en Asie, estime le réseau de chercheurs spécialistes du charbon Coalswam, dans une étude publiée le 7 septembre. Soit une baisse de 14% des projets en développement ou l'équivalent du parc de centrales à charbon européen (162 GW), soulignent-ils. Cependant, 932 GW de projets étaient encore en projet à travers le monde en juillet 2016, dont 350 GW sont au stade de la construction… "Le niveau des capacités encore planifiées dans le monde entier suffit à lui seul à dépasser le budget global de carbone pour limiter le réchauffement à 1,5 °C", alertent les chercheurs.

C'est en Chine (114 GW) et en Inde (40 GW) que la plupart des projets ont été abandonnés pour des raisons de surcapacité des parcs de production alors que la consommation électrique dans ces pays a ralenti. Cependant, ces deux géants ont encore quelques gigawatts de charbon dans les cartons : 405 GW planifiés et 205 GW en construction pour la Chine, et respectivement 178 GW et 65 GW en Inde.

Parmi les projets dont la technologie a été annoncée, la plupart sont des centrales à meilleur rendement : 246 GW de centrales supercritiques et 233 GW d'ultra-supercritiques, contre 88 GW de sous-critiques.

Réactions1 réaction à cet article

 

2 pistes d'améliorations à envisager pour ces projets centrales thermiques Charbon:
1) mélanger charbon à 50% avec du BioCoal, obtenu par torréfaction de bois-énergie divers ==> 50% de réduction de CO2, GES,..
http://www.biofuelstp.eu/torrefaction.html
2) capter et convertit / stocker le CO2 produit ==> réduction GES
De la sorte, solutions de mal réduit, en // du boost des EnR ds ces parties du monde.
Salutations
Guydegif(91)

Guy | 22 septembre 2016 à 10h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…