Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le projet d'interconnexion électrique Irlande-France franchit un nouveau cap

Energie  |    |  Mickaël Charpentier  |  Actu-Environnement.com

Après cinq ans d'études de faisabilité, EirGrid et RTE (Réseau de transport d'électricité) ont décidé de lancer une nouvelle phase d'études dans le projet d'interconnexion sous-marine "Celtic Interconnector". Ce projet d'un montant d'un milliard d'euros vise à relier l'Irlande à la France par une ligne à haute tension longue de 580 kilomètres. La décision est intervenue jeudi 21 juillet, à l'occasion d'une visite de François Hollande en Irlande.

Durant les deux prochaines années, la nouvelle étape consistera à mener "une évaluation détaillée de l'intérêt économique du projet, des études techniques complémentaires, des études environnementales et une pré-consultation sur les procédures d'obtention des permis nécessaires en France et en Irlande", ont indiqué RTE et EirGrid dans un communiqué.

"Ce projet illustre l'importance de la coopération entre les gestionnaires de réseaux de transport dans la réussite de la transition énergétique et dans le développement de l'Europe de l'énergie", a estimé François Brottes, président du directoire de RTE.

D'une capacité d'environ 700 MW, ce projet pourra alimenter près de 450.000 foyers en électricité. Il permettrait d'éviter la construction d'une nouvelle centrale au gaz en Irlande, d'un coût estimé à environ 300 millions d'euros, selon un rapport d'Eirgrid. Il contribuerait aussi au développement des énergies renouvelables, notamment en Irlande.

D'ici deux ans, EirGrid et RTE prendront une décision définitive d'engager ou non la construction de cette interconnexion. Si elle devait être réalisée, elle serait mise en service en 2025.

"Celtic Interconnector" est un projet d'intérêt commun (PIC) de l'Union européenne. Il s'inscrit dans la liste des "Electricity Highway Projects" destinée à faciliter une économie à faible teneur en carbone d'ici 2050.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Eolien : évaluez la faisabilité de votre projet VDN GROUP