En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

15 centres de recherches internationaux se penchent sur les plantes économes en eau

Agroécologie  |    |  Actu-Environnement.com
L'INRA et ses partenaires internationaux ont lancé le 27 août dernier le projet européen DROPS pour DROught-tolerant yielding PlantS. L'objectif est de répondre aux problèmes soulevés par la raréfaction des ressources en eau, grâce au développement de variétés de plantes plus résistantes à la sécheresse et/ou qui valorisent mieux l'eau d'irrigation ou des pluies.

Physiologie, génétique, modélisation, le programme combine plusieurs disciplines et s'intéresse au maïs, au blé tendre, au blé dur et au sorgho. Les chercheurs travailleront plus précisément sur la manière de limiter l'avortement des grains, maintenir la croissance des feuilles, améliorer l'architecture du système racinaire et l'efficacité d'utilisation de l'eau.

Les résultats attendus en matière d'amélioration des plantes seront diffusés aux sélectionneurs grâce à la participation de 4 entreprises semencières et à un partenariat avec une association professionnelle de sélectionneurs.

DROPS bénéficie d'un financement de 8,7 millions d'euros sur cinq ans, dans le cadre du 7ème PCRD (Programme cadre de recherche et développement) dont 6 millions apportés par l'Union européenne.

Notes

1 - Liste des partenaires :INRA, Australian Centre for Plant Functional Genomics Pty Ltd, Biogemma, INRA Transfert S.A., KWS Saat AG, Lancaster University, Agricultural Research Institute of the Hungarian Academy of Sciences, Max Planck Gesellschaft zur Foerderung der Wissenschaft

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager