En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le projet de classement des éoliennes en ICPE soulève un véritable tollé

Risques  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Dans un communiqué commun* publié le 16 juillet, le Syndicat des Energies Renouvelables, France Energie éolienne et plusieurs organisations environnementales dont Greenpeace ou France nature environnement dénoncent le projet de décret visant à soumettre les parcs éoliens à la procédure d'autorisation des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE).

Les ONG environnementales et les professionnels de l'éolien jugent ce projet de décret incompréhensible et inadmissible. Ils rappellent que le développement des parcs éoliens est déjà très encadré. Ils sont nécessairement installés dans des Zones de Développement de l'Eolien (ZDE - instituées par la loi de programme du 13 juillet 2005) qui sont proposées par les communes et définies par le Préfet. Les parcs éoliens sont également soumis à une étude d'impact, à un permis de construire délivré par le Préfet et à une enquête publique (loi du 3 janvier 2003), expliquent-ils.

Les ONG environnementales et les professionnels de l'éolien soulignent également que les participants au Comité Opérationnel du Grenelle sur les énergies renouvelables avaient déjà rejeté ce projet de décret à l'unanimité (hors représentants de l'Administration qui s'étaient abstenus).

Si ce projet aboutissait, une seule éolienne de 2 MW serait soumise à des contraintes et à des pénalités financières équivalentes voire supérieures à celles d'une centrale thermique (gaz, charbon ou fioul) de 500 à 1.000 MW !, souligne le communiqué.

Sans apporter aucune garantie supplémentaire à un encadrement déjà très poussé, la mise en place de la procédure ICPE, lourde, longue et sujette à des règles de contentieux très pénalisantes aurait pour seul résultat de remettre en cause l'objectif du Grenelle de l'environnement et du « paquet Énergie-climat » en cours de discussion, ajoute-t-il.

Rappelons que le Paquet Energie-Climat prévoit d'augmenter de 20 % l'efficacité énergétique, réduire de 20 % les émissions de GES, voire de 30 % en cas d'accord international et atteindre une proportion de 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l'UE (actuellement à 8,5%) à l'horizon 2020.

* Le Comité de Liaison Energies Renouvelables, France Energie Eolienne, France Nature Environnement, Greenpeace, Les Amis de la Terre, l'association négaWatt, le Réseau Action Climat, le Syndicat des énergies renouvelables, le WWF.

Réactions28 réactions à cet article

 
classement ICPE des éoliennes

Je trouve cette décision absolument normale quant on sait qu'une éolienne produit une nuisance sonore et constitue un risque énorme pour les oiseaux tout en défigurant le paysage. 'ex de Grendelbruch en Alsace). Il serait malheureux que ces éoliennes soient installées par n'importe qui et n'importe où sans accord des gens laisés par ces nuisances.

iakout | 17 juillet 2008 à 09h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
On marche sur la tête !!!

C'est véritablement incompréhensible !!!

Si cette proposition a déja été rejettée lors du Grenelle, pourquoi tenter ainsi de la faire passer en force ?
Tiens pour info qui est à l'origine de cette proposition de décrêt ?
N'y aurait-il pas, une fois de plus, une histoire de gros sous ?

Sinon pour donner mon humble avis, ce projet de décrêt est RIDICULE ! L'auteur de ce projet ne doit pas connaître le processus d'installation des éoliennes ou alors une histoire de gros sous à laquelle le commun des mortels ne peut rien comprendre ...

Alleuh | 17 juillet 2008 à 09h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Hors sujet

Bonjour iakout,
dommage de lire votre avis sur un sujet assez documenté dans l'article du classement ICPE , car effectivement vous répondez vite et non renseigné sur un sujet réel.
Se satisfaire de l'intox antiéolien par des reproches recurents et faux ne fait rien avancer sur le réel sujet energétique.
La France est la plus avancée dans les réglementations et les contraintes administratives..

etti | 17 juillet 2008 à 10h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Hors sujet

Il est bien évident qu'il ne faut pas installer les éoliennes n'importe comment n'importe où, un certain nombre d'études devant être conduit, comme la "quantité" de vent sur une longue durée afin d'apprécier la rentabilité technique et économique du projet. Mais il faut également informer les populations, et les consulter. Cela éviterait qu'on puisse proférer de telles inexactitudes, qui nourrissent des échanges dignes du café du commerce.
La situation à laquelle nous devons faire face ne supporte pas les approximations, et toutes les solutions doivent être analysées avec sang-froid. C'est suffisamment préoccupant pour qu'on prenne le soin de bien vérifier les sources et les informations.

guyarch | 17 juillet 2008 à 10h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
UN commuissaire enqueteur de base

La production des eoliennes est encore trés faible mais il fauidrait les traiter comme des ICPE de toute façon les enquetes publiques vont être reconsidérées modifiées et simplifiées dans un futur proche donc on peut penser que les éoliennes auront un modéle d'enquête publique à redéfinir

FIRMIN | 17 juillet 2008 à 10h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
les éoliennes en Espagne.

Avez-vous récemment survolé l'Espagne en avion par temps clair ?
Lés éoliennes sont sur chaque ligne de crête. Elles sont innombrables où que porte le regard.
Je trouve que ces alignements systématiques sont une réelle pollution visuelle et que l'Espagne a sacrifié ses paysages.
Mimipinson.

mimipinson | 17 juillet 2008 à 10h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
C + facile de construire une usine type ceveso

C + facile de construire une usine type ceveso qu'une éolienne.
Qui à intérêt dans ce pays à mettre des bâtons dans les ailes de l'éolien?

Filoustbart

filoustbart | 17 juillet 2008 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Un exemple de ce qu'il faut éviter.

Dans la réserve naturelle de la baie de Somme, aujourd'hui, lorsque vous y observez la faune à l'heure de la "Passée" (Tombée de la nuit), tout l'horizon Sud est "barré" par les "Flash" des parcs éoliens du Vimeu (On se croirait à proximité de l'aéroport CDG !)
...

Esteban2 | 17 juillet 2008 à 11h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Un exemple de ce qu'il faut éviter.

idem chez moi autour de Montélimar on est cerné!!!!

Mais delà à les classer en ICPE, c'est pas logique...qu'il classe déjà et gère mieux les installations qui sont vraiment un risque pour l'environnement (comme les sites nucléaires par exemple!!!!!!!!!!!!!!!)

Anonyme | 17 juillet 2008 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Un exemple de ce qu'il faut éviter.

d'un point de vue esthétique, il est certain que cela peut se discuter, mais d'un point de vue écologique, vous avez de la chance d'avoir des éoliennes.
Je vis dans une région très ensoleillée et les mairies font de l'obstruction aux projets de panneaux solaires....alors...toujours le dilemne bien français, on a de bonnes idées mais on crée les textes pour ne pas les appliquer.

iris | 17 juillet 2008 à 13h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:les éoliennes en Espagne.

La même chose est en train de se faire en France. Les promoteurs privés se frottent les mains, sont à l'affût et font miroiter des avantages financiers discutables.
Alésia

Alésia | 17 juillet 2008 à 20h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:UN commuissaire enqueteur de base

Pourquoi les éoliennes qui sont des machines industrielles de plus de 120 M de haut ne pourraient être considérées comme des ICPE.il est vrai qu'afin d'en faire leur promotion certains les ont appelées abusivement "fermes éoliennes". Langage marketing visant à vendre une image de pureté alors qu'il d'agit d'installations de Production d'électricité.
Quant aux ZDE, évidemment qu'il est nécessaire de rationnaliser les implantations, les promoteurs éoliens essayant de les implanter partout et toujours, avant le 15/7/2007 nombreux sont ceux qui accélerer les demandes pour éviter une procédure plus contraignante.
Quant à l'enquête publique, elle intervient trop tard quand tout est ficelé avec des intérêts financiers considérable, personne ne comprend l' étude d'impacr sauf ceux qui les ont réalisés et qui sont juges et partis soit les promoteurs.
A quant une énergie éoliennes sur des terrains communaux et exploitée en direct par les pouvoirs publics et avec des implantations respectueuses de l'environnement et des populations.
On peut toujours rêver!

jacques | 20 juillet 2008 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Une verrue pour l'environnement.

Une verrue pour l'environnement et une efficacité plus que douteuse. Nous ne maitrisons pas le vent, donc pas l'énergie éolienne.Fontionnement < 2000 h/an avec un coût du Kw prohibitif. La gêne pour les riverains est de notoriété publique. Les machines sont de fabrication étrangère (150 000 Euos l'unité) participant largement au déficit commerciale de la France pour un rendement quasi nul ! En revanche certains s'enrichissent très grassement avec les implantations.
LE PROJET DE CLASSEMENT ICPE ME SEMBLE ETRE UNE BONNE CHOSE.
Nota : je suis un fervant défenseur de l'énergie renouvelable, mais pas celle-ci qui est un leurre.

boudon | 23 juillet 2008 à 10h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:classement ICPE des éoliennes

bonsoir , personnellement je trouve que l'on devrait classer toute l'industrie automobile en ICPE.Elle est est largement plus dangereuse que ces belles éoliennes.Et puis il suffit de parcourir les routes de France pour constater qu'elles tuent énormément plus d'oiseaux que ces quelques éoliennes.
bref,il faut voir derrière ce décrêt nos sempiternels lobies qui ne savent que pousser à la production et à la consomation d'énergie, pour satisfaire l'appétit féroce d'actionnaires voraces !!!
N'oubliez pas d'éteindre vos veilleuses !!!!

kine | 30 juillet 2008 à 00h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Arguments plus que douteux...

"Une verrue pour l'environnement" : c'est votre perception du paysage qui vous fait dire ça, cet argument est par conséquent totalement subjectif! J'en connais plus d'un qui trouve que les éoliennes aménagent le paysage.
"une efficacité plus que douteuse" : Les éoliennes sont tout a fait efficaces, 2MW produisent 5 millions de kWh, soit la consommation électrique de 2000 foyers!
"Nous ne maitrisons pas le vent" : nous ne maitrisons pas la météo, d'une manière générale et alors? Est ce une raison pour ne pas produire d'énergies renouvelables?
"Fonctionnement < 2000 h/an" FAUX! c'est plutôt 2500h/an par un vent moyen en France. Par ailleurs, il s'agit d'un nombre d'heure équivalent a pleine puissance (qu'on appelle encore Nh). L'éolienne na va évidement pas fonctionner que 2500h dans l'année. Ce chiffre calcule en fait le rapport productible annuel/puissance nominale. Une éolienne tourne en moyenne 6000h dans l'année voire plus mais si on rapport l'énergie qu'elle produit annuellement par sa puissance nominale, on obtient 2500h/an.
"coût du Kw prohibitif" : Vous voulez sans doute parler de kWh, pas de kW! auquel cas vous confondez puissance (exprimée en kW) et productible (exprimée en kWh). Le cout du kWh est de 8,32cE, je ne voit vraiment pas ce qu'il y a de si prohibitif. Pour rappel vous payer le kWh au moins 10cE, regardez votre facture...
"La gêne pour les riverains est de notoriété publique" et surtout relayée scandaleusement (car faussement) par les médias anti-éolien (souvent pro-nucléaire).
"participant largement au déficit commerciale de la France". Si la France (contrairement a l'Allemagne) s'y était mise plus tot, au lieu de poursuivre imbécilement son programme nucléaire polluant et dangereux, elle n'en serait pas arrivé la! Des entreprises francaises seraient certaiment a la pointe dans la construction des éoliennes. Elle s'est fait damer le pion, tant pis pour elle. Mais il n'est jamais trop tard pour bien rebondir!
"En revanche certains s'enrichissent très grassement avec les implantations" : je ne suis pas bien sur que les développeurs éoliens créant des richesses et des emplois en France, risquant leur capital dans l'aventure et le parcours du combattant éolien, s'enrichissent tellement plus lorsqu'ils réussissent, que les gros fonctionnaires d'EDF profitant largement de leurs avantages sociaux CGTistes payes en grande partie par nos impots... et nos factures d'électricité nucléaire.
Si vous êtes un vrai défenseur des énergies renouvelables, soyez honnête : considérez que la filière éolienne est a ce jour une des plus appropriée pour répondre proprement a nos besoins sans compromettre ceux de nos enfants. Le vent c'est une énergie G.E.N.I.A.L.E : Gratuite, Elementaire, Non polluante, Inoffensive, Aux francais, Locale, Ecologique.

luigi | 31 juillet 2008 à 16h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:les éoliennes en Espagne.

Et alors? Sarkozy veut relancer le nucléaire avec un nouveau réacteur type EPR, sans l'éolien ce serait peut être 2 ou 3 réacteurs avec les déchets qu'ils généreront dans le futur, radioactifs pour des dizaines de milliers d'années, c'est mieux peut etre?

luigi | 31 juillet 2008 à 17h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Arguments plus que douteux...

90% des français sont favorables aux éoliennes....
A condition qu'elles soient implantées chez les voisins

albert | 20 août 2008 à 14h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Arguments plus que douteux...

Et 90% des français sont bien contents d'utiliser les autoroutes...
Pourtant 100% d'entre eux auraient voulu qu'elles soient construites chez les voisins...

luigi | 20 août 2008 à 18h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Arguments plus que douteux...

Vous avez raison.Mais je ne vois pas le rapport avec les éoliennes.

Albert | 21 août 2008 à 11h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Arguments plus que douteux...

Et bien le rapport entre éoliennes et autoroutes est simple. En effet, il en va des éoliennes comme des autoroutes car rares sont ceux qui les acceptent près de chez eux... et pourtant elles sont utiles à une grande majorité de personnes. C'est tout le paradoxe du complexe nommé "NIMBY" (en anglais = "Not In My Backyard", en français "Pas Dans Mon Arrière-Cour"). Tout le monde veut profiter du confort de vie moderne mais personne ne veut en assumer les inévitables nuisances. Ex : on est tous bien content de consommer une électricité "bon marché" due parait il au nucléaire, mais maintenant qu'il faut commencer a stocker les tonnes de déchets à vie longue, personne ne se porte candidat.

luigi | 21 août 2008 à 11h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Arguments plus que douteux...

Merci pour ces explications professorales mais vous êtes hors sujet.

Albert | 21 août 2008 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Arguments plus que douteux...

C'est pas luigi mais toi, albert, qui est hors-sujet, avec ta réaction primaire sur les éoliennes chez les voisins!

gerard | 21 août 2008 à 12h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Arguments plus que douteux...

Cher petit Monsieur,

je vous laisse méditer sur ce dicton "la vulgarité chasse l'élégance".

Apprenez à parler français et à vous exprimer courtoisement, nous pourrons alors converser.

Albert | 21 août 2008 à 13h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Arguments plus que douteux

D'accord ma poule, gros bisous!!!!

gerard | 21 août 2008 à 17h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:les éoliennes en Espagne.

Je pense que le débat n'est plus à savoir si telle ou telles choses effectuées par le passé est positive, mais de constater que nous ne pouvons plus continuer comme cela. Effectivement le tout éolien n'est pas possible, il faut le reconnaitre, mais il est temps de prendre que les énergies renouvelables sont importantes et inévitables pour la survie de notre planete.

nadiam | 28 août 2008 à 17h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:UN commuissaire enqueteur de base

Tout d'abord la dénomination de "ferme éolienne" qui renvoit une image de pureté n'est peut être pas tout à fait infondée, puisque il faut le dire l'énergie éolienne EST une énergie verte.
Ensuite en ce qui concerne les ZDE, elles n'ont en rien simplifiées la procédure, mais concernent la tarification de rachat par EDF de l'électricité.
Les promoteurs honnêtes utilisent des bureaux d'études indépendants pour les études d'impacts, je tiens à signaler que les différentes études menées se portent aussi bien sur l'acoustique, que sur l'avifaune ou le paysage.

nadiam | 28 août 2008 à 18h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Sites naturels remarquables et éoliennes

La seule question environnementale véritable qui se pose est celle de l'implantation de champs d'éoliennes dans des sites naturels. Un pylône en bêton de 80m de haut,nécessitant la réalisation de chemins d'accès sur plusieurs kilometres dans des landes et des fosses d'ancrage de plusieurs mètres de profondeur a - t-il un caractère naturel et améliore-t-il la Nature dans laquelle il va être implanté ?En zones karstiques, particulièrement vulnérables en matière de circulation de l'eau, leur implantation n'a-t-elle aucun impact ?
Alors que dans ces zones naturelles , on 'sefforce d'enfouir les lignes electriques pour éviter la présence des pylones disgracieux est-il raisonnable d'accepter des pylônes d'éoliennes bien plus importants .Subjectivement on peut trouver que les pylônes électriques sont de magnifiques sculptures contemporaines ayant permis le modelage du paysage grâce à la main de l'homme !!!!

armand | 18 juin 2009 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour à toutes et à tous.
Juste une question à Luigi :
Avez-vous un champ d'éolienes devant vos fenêtres ?
Dans la négative, accepteriez-vous un champ d'éolienes devant vos fenêtres ?
Merci pour une éventuelle réponse la plus sincère possible.
Cordialement.

Tireman | 26 août 2011 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…