En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'éclairage nocturne, sujet d'un projet de loi

Risques  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Constatant que l'éclairage nocturne est de plus en plus disproportionné, une trentaine de parlementaires regroupés derrière le député UMP Eric Diard, ont déposé à l'Assemblé nationale un projet de loi visant à le rationaliser. Un article unique propose d'intégrer au code de l'environnement la remarque suivante : les installations intérieures d'éclairage publiques ou privées établies à titre permanent ou temporaire peuvent être soumises à des prescriptions générales en vue de limiter l'émission des sources lumineuses sans nécessité. Un décret devrait préciser les conditions d'application de cet article.
La fédération des associations de protection de l'environnement, France Nature Environnement, et son association membre l'ANPCEN (Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes) se sont félicitées d'une telle initiative. Dans ce domaine, l'exagération est la règle : chaque année, le « parc » des éclairages s'agrandit de manière exponentielle avec des justifications davantage tournées vers l'esthétisme que vers la sécurité, explique Paul BLU, Président de l'ANPCEN.
Les associations insistent toutefois sur la nécessité d'accompagner efficacement le processus. Elles demandent notamment que puissent être imposées des réductions de puissance et des coupures nocturnes notamment pour l'éclairage commercial, ou encore que l'éclairage respecte les limites de propriété.

Réactions2 réactions à cet article

 
le projet ne va pas assez loin

C'est surtout l'éclairage public qui est à encadrer car des villages où personne ne sort la nuit et qui sont éclairés comme les Champs Elysés, je trouve cela scandaleux, inutile et couteux pour la société qui doit tj construire plus de centrales nucléaires.
Les maires recherchent le pouvoir et des électeurs et non à faire des économies...
Un ZI éclairée comme en plein jour le samedi et le dimanche, si ce n'est pas du gaspillage, je voudrai comprendre.

neutrinow | 08 juin 2008 à 17h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:le projet ne va pas assez loin : oui, mais....

Mais, le maire a t-il le droit de couper l'éclairage de certaines rues, la nuit ? En cas d'accident, l'assureur de la personne touchée peut-il se retourner contre le maire qui n'a pas assuré la lumière ?
D'un autre côté, dans les villes moyennes, beaucoup de rues ne sont pas éclairées .

l'obs | 30 septembre 2008 à 23h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager