En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

29 projets labellisés "territoires hydrogènes"

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Vingt-neuf projets mettant en œuvre le vecteur énergétique hydrogène dans les territoires ont été retenus le 3 novembre, dans le cadre de l'appel à projets lancé en mai 2016, porté par la Nouvelle France industrielle. Ces projets visent à démontrer, à l'échelle d'un territoire, la faisabilité technico-économique et l'intérêt environnemental du vecteur hydrogène, associés aux réseaux énergétiques et à des usages énergétiques locaux.

Selon le ministère de l'Environnement, les utilisations de l'hydrogène proposées "sont d'une grande diversité : développements technologiques, éco-quartier avec utilisation de l'hydrogène pour stockage stationnaire et mobilité, alimentation de secours pour des magasins de grande distribution, valorisation de gisement d'hydrogène fatal issu de process industriels, aéronautique, projets insulaires".

Parmi les lauréats, figure le projet "Hyway", coordonné par le pôle de compétitivité Tenerrdis, qui vise à déployer une flotte de véhicules utilitaires hybrides batteries / hydrogène en région Auvergne-Rhône-Alpes. Une seconde phase du projet, amorcée en 2016, prévoit de développer la production locale d'hydrogène à partir d'électricité renouvelable issue du territoire. Figure également le volet stationnaire du projet "Valhydate" situé sur le territoire industrialo-portuaire de Marseille Fos (plateforme PIICTO), labellisé par le pôle de compétitivité Capenergies. Ce projet de démonstration vise à valoriser l'hydrogène fatal produit par les industriels du site et l'hydrogène issu des énergies renouvelables.

Le projet "Cleargen" en Martinique est aussi retenu. En janvier dernier, une pile à combustible, d'une puissance d'un mégawatt fournie par Hydrogène de France (HDF), a ainsi été installée sur le site de la société anonyme de la raffinerie des Antilles (Sara) à Californie en Martinique. Cette pile, fabriquée par la société Solvay, est destinée à produire de l'électricité à partir de l'excédent d'hydrogène produit à la raffinerie. La région Normandie est également parmi les lauréats. Selon La Manche Libre, la région prévoit notamment de créer une société de projets pour la production, le conditionnement, le transport et la distribution d'hydrogène ainsi que pour l'exploitation et la maintenance des infrastructures. Ce projet est également porté par des industriels, le département de la Manche, la métropole Rouen Normandie et le syndicat départemental des énergies de la Manche.

Les 29 projets sélectionnés bénéficieront d'un accompagnement des financeurs publics (ministères en charge du développement durable et de l'industrie, Commissariat général à l'investissement (CGI), Ademe, BPI France, Caisse des Dépôts et Consignations) "pour mobiliser les dispositifs de soutien permettant de concrétiser leurs projets", a précisé le ministère de l'Environnement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…