Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Accélération des énergies renouvelables : début d'examen à l'Assemblée nationale

Les députés se penchent à leur tour sur le projet de loi visant à accélérer le déploiement des énergies renouvelables. De nombreux amendements visent à revenir sur les votes des sénateurs et à enrichir le texte.

Energie  |    |  Sophie Fabrégat
Accélération des énergies renouvelables : début d'examen à l'Assemblée nationale

L'examen du projet de loi relatif à l'accélération de la production d'énergies renouvelables a débuté, cette semaine, en commission, à l'Assemblée nationale. Après son adoption au Sénat, le 4 novembre, le texte devrait de nouveau faire l'objet d'import...

Réactions1 réaction à cet article

 

La photo représente vraisemblablement une prairie dans un projet agri Voltaïque. Comme souvent .. Panneaux à partir de 1 m de hauteur jusqu'à 3,5 m, et souvent écartés de 3 m, Produisant environ 0, 8 ..;0,9 MWc /ha.
De tels panneaux ne permettent pas à toute la surface enherbée qui se trouve à l'ombre, ou partiellement à l'ombre de pousser. Au bout de quelques ans, il y aura beaucoup de mauvaises herbes faute de lumière. Il faudrait une réglementation : Hauteur et Ecartement minimums des panneaux, et une productivité MAXIMUM en MWc / ha pour définir l' agri P.V. ! Donc la production agricole sera plus faible avec les panneaux. Mais il y a Compensation financière par la production d'électricité, c'est le " pas l'un sans l'autre " .. si toutefois il y a raccordement.
Dans des articles AE récents, on a vu que les raccordements, au réseau RTE, des centrales de parcs éoliens, et parcs P.V. sont à la traîne, coût 30 milliards d' € mais qu'il y aurait dédommagements versés aux porteurs de projets, s'il n'y a pas raccordements. Comme les parcs éoliens ont une productivité plus grande que les parcs P.V., ces derniers sont prioritaires aux branchements.
Il me semble qu'en autorisant les projets Agri photovoltaïques de façon désordonnée, sans tenir compte de la possibilité REELLE de se connecter au réseau RTE, on peut concourir faute de connexion, à diminuer la production agricole, et en même temps à dédommager le porteur de projet. Ce qui fait 2 énormes absurdités !!

J Cl M 44 | 24 novembre 2022 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX D - Déchiqueteuse à rotor NOREMAT
Solaire : développez vos projets au sol ou sur toiture industrielle
 VDN GROUP