Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les députés écologistes proposent une loi visant à créer une contribution climat-énergie

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le groupe écologiste à l'Assemblée nationale a déposé le 24 juillet une proposition de loi visant à instaurer une contribution climat-énergie en France. Cet outil fiscal "d'un genre totalement nouveau" englobe toutes les consommations d'énergie "et pas simplement les carburants comme le fait la TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques)", expliquent les députés.

Le texte vise à "une plus grande sobriété" dans la consommation de tout produit énergétique non renouvelable. Il s'agit également "d'enclencher un cercle vertueux de réductions durables et progressives des consommations d'énergie afin de lutter contre toutes les formes de gaspillage, d'augmenter la performance énergétique de tout bâtiment, véhicule ou produit et de réduire les factures en conséquence", ajoutent les parlementaires.

Toutes les consommations énergétiques (carburant, combustible, houilles, lignites, cokes, nucléaire..) seraient ainsi soumises à la contribution climat-énergie à l'exception des énergies renouvelables, afin "de s'en servir comme d'un puissant levier pour développer la production d'énergie renouvelable", propose le texte. Le mode de perception de cette fiscalité serait calqué sur celui de la TICPE "qui a fait ses preuves en termes d'efficacité et de faible coût de recouvrement", estiment les députés. Le montant de la contribution climat-énergie serait fixé chaque année par le Parlement en loi de finances, selon plusieurs critères : la lutte contre l'effet de serre, la réduction de la dépendance au nucléaire ou encore le développement des énergies renouvelables. Son montant serait exprimé en euros par tonne "afin d'être aussi lisible, transparent et donc pédagogique que possible".

Les députés proposent de redistribuer l'intégralité des montants perçus au titre de la taxe. "Ainsi plus une personne ou une entreprise fera des efforts, moins elle paiera de contribution climat-énergie. Elle recevra en revanche une part de la recette de façon égalitaire. Le différentiel jouera comme levier de changement". 50% des recettes de cette taxe seraient reversées aux personnes physiques sous forme de "chèques transition énergétique", utilisables pour les achats et paiements de services accompagnant cette transition du pays.

Réactions2 réactions à cet article

 

Et pour les retraités à petites pensions. Les entreprises et artisans qui arrivent juste à survivre. Les laissées pour compte (chômeurs, mi temps, smicards). Ça fait quand même quelques millions de foyers! Comment isoler la maison avec 600 ou 1000 euros par mois quand on est propriétaire? Comment faire un effort quand le carnet de commande est à moitié vide? Pourquoi ne pas supprimer les "faux" emplois des collectivités locales, qui permettent aux élus locaux et à leurs copains de se faire de l'argent sur notre dos? Investir tout de suite quelques milliards qui seront économisés sur les importations d'énergies des années prochaines. Et tous ces chômeurs! Ne pourrait on pas leur donner un temps plein sur quelques années pour faire le travail qualifié ET non qualifié? Convertir les allocations diverses (environ 1200 euros) en salaire net + prime à la tache?
Trop compliqué...ou trop social peut être! Alors, taxons pour la enième fois...sous couvert de "machin durable". Ça passe mieux!

ecolittoral | 27 juillet 2013 à 19h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Malheureusement, comme tout dispositif, il ne servira aux pauvres qu'après avoir servi les riches.

Toutefois, un bon diagnostic sur l'impact sur les populations les plus modestes montrerait son utilité:

audaces | 29 juillet 2013 à 10h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Droit de l'énergie : votre conseil à distance et à l'international Energie-legal