En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pêche : la Commission publie sa proposition de quotas pour les poissons d'eaux profondes pour 2015-2016

Biodiversité  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce vendredi 3 octobre, la Commission européenne a présenté ses propositions de quotas de pêche concernant les stocks de poissons d'eau profonde dans les eaux de l'Union européenne et les eaux internationales de l'Atlantique du Nord-Est pour 2015 et 2016.

"Conformément aux avis scientifiques, la Commission propose, par rapport à l'année 2014, d'augmenter les totaux admissibles des captures (TAC) pour quatre stocks, de les réduire pour neuf stocks et de maintenir le statu quo pour cinq stocks", indique la Commission, ajoutant que "pour quatre stocks, principalement des requins des grands fonds, la proposition n'est pas encore chiffrée car les avis scientifiques seront livrés dans le courant du mois".

Bloom en appelle au principe de précaution

L'exécutif précise que sur la base des avis scientifiques, il propose une réduction de 12% du quota de pêche pour le grenadier de roche et qu'une hausse de 2% sera possible en 2016. Pour quatre stocks de phycis de fond, la Commission propose des hausses de 10%. Enfin, pour un certain nombre d'autres stocks, tels que la dorade rose dans la zone de l'ouest du Portugal et autour des Açores, les données étant rares la Commission "[applique] d'importantes réductions afin de protéger les stocks". Les avis scientifiques pour la zone de l'ouest du Portugal recommandent même de mettre en place un plan de reconstitution

En réaction, l'association Bloom "[demande] aux Ministres européens de la pêche et plus particulièrement au secrétaire d'Etat à la pêche Alain Vidalies de respecter strictement le principe de précaution lorsqu'ils décideront des quotas de pêche pour les espèces profondes". L'association déplore par ailleurs que seuls 26 stocks sont actuellement sous quotas alors que 22 autres espèces profondes ne sont pas réglementées.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager