En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Une proposition de loi visant à interdire les rave parties dans les PNR et les sites Natura 2000

Aménagement  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Plusieurs députés parmi lesquels Christian Ménard (UMP Finistère), ou Marc Bernier (UMP Mayenne) ont déposé une proposition de loi, le 19 septembre à l'Assemblée Nationale. Celle-ci vise à interdire l'organisation des rave parties dans les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux (PNR) et les sites Natura 2000, qui constituent des zones sensibles à protéger.

L'exposé des motifs de la proposition de loi souligne que si la sécurité des personnes et des biens privés est pris en compte dans l'organisation des rave parties, la question de l'impact de ces manifestations sur l'environnement n'est quasiment jamais abordée. Ces manifestations relevant actuellement d'un régime de déclaration et non d'autorisation, il est extrêmement difficile de procéder à une évaluation de leur impact éventuel sur les milieux naturels.

Les députés proposent que, lorsque les lieux d'organisation de ces rassemblements festifs à caractère musical présentent un caractère environnemental de premier ordre (parcs nationaux, parcs naturels régionaux, zones Natura 2000), ces manifestations ne soient pas autorisées ( free parties, tecknival, rave parties).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager