En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les publicités imprimées pour automobiles seraient illégales en France et en Europe

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Selon plusieurs ONG* françaises et européennes, la quasi totalité des publicités pour les voitures diffusées en France et en Europe dans les magazines, les journaux et sur les panneaux d'affichage ne respecteraient pas la directive européenne 1999/94/CE sur les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de CO2.

La directive européenne 1999/94/CE stipule que la consommation des véhicules et leurs émissions de CO2 doivent être facilement lisibles et au moins aussi visibles que la partie principale des informations figurant dans [la publicité]. Or d'après Pierre Ozer, chercheur au Département des sciences et gestion de l'environnement à l'université de Liège en Belgique et le Réseau Action Climat France, ce n'est pas le cas, les émissions étant mentionnées en tout petits caractères.

Ce qui est sur, c'est que cette double obligation inscrite dans la loi française** n'est absolument pas respectée par les constructeurs automobiles et que les pouvoirs publics qui sont censés agir n'interviennent pas(…) Non seulement c'est un véritable casse tête pour trouver les mentions de consommations de carburant et d'émissions de CO2 mais en plus, il faut sortir la loupe tellement les caractères sont petits !, déclare Olivier Louchard, coordinateur du Réseau Action Climat.

99% des publicités automobiles imprimées seraient concernées en France et en Europe. Depuis début mars, les ONG européennes et françaises lancent la campagne ''Affichez le CO2 !'' pour inciter les citoyens à porter plainte contre les publicités pour voitures. Les consommateurs européens ont le droit de savoir combien de CO2 émettent les véhicules que les constructeurs cherchent à leur vendre, soulignent les ONG.
Les citoyens ont la possibilité d'exprimer leur désaccord en envoyant au Bureau de Vérification de la Publicité (BVP) et aux instances censées faire respecter la loi (DGCCRF), les publicités qu'ils jugent illégales grâce à un site Internet mis à leur disposition, explique le Réseau Action Climat qui relaie en France cette campagne européenne.


www.affichezleco2.fr

* Réseau Action Climat, Action Consommation, Agir pour l'environnement, Amis de la Terre, Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports , Greenpeace, Résistance à l'agression publicitaire et WWF.

** Le décret n°2002-1508 du 23 décembre 2002 et l'arrêté du 10 avril 2003.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager