Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Qualité de l'air dans le métro : des effets nocifs sont attendus sur la santé du personnel

La présence de particules fines dans les enceintes ferroviaires souterraines fait craindre un risque sanitaire respiratoire et cardiovasculaire pour les travailleurs. L'Anses préconise de réduire l'exposition surtout dans les services de maintenance.

Risques  |    |  Florence Roussel

Si la question de l'impact sanitaire des particules...

Réactions2 réactions à cet article

 

Qu'en est-il du risque pour les utilisateurs qui y passent en moyenne 2h par jour?

vanille | 14 septembre 2015 à 16h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ Vanille

Bonjour,

Dans son avis l'Anses précise que "les résultats de risque chez les travailleurs ne sont pas transposables aux usagers du métro dont l’exposition quotidienne est beaucoup plus intermittente."
Il faudrait refaire une évaluation des risques spécifiques pour les voyageurs. Ce n'est pas prévu à ma connaissance.

Florence Roussel Florence Roussel
16 septembre 2015 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager