Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Qualité de l'eau : la consultation européenne sur la révision des listes de polluants est ouverte

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne annonce la révision des listes de polluants recherchés dans les eaux de surface et souterraines ainsi que leurs normes réglementaires associées, notamment pour intégrer des polluants émergents. La consultation est ouverte jusqu'au 20 novembre 2020.

Les listes de substances prioritaires sont régulièrement revues mais la Commission souhaite aller plus loin. « La législation se concentre sur certains polluants anciens moins pertinents et ne traite pas suffisamment un certain nombre de polluants émergents, tels que les produits pharmaceutiques, les (micro) plastiques et les substances per et polyfluoroalkylées », note la Commission. Cette initiative découle de la procédure d'examen « fitness check » menée par cette dernière sur les instruments européens liés à la politique de l'eau.

Une volonté de transversalité dans les politiques

Ce bilan a ainsi confirmé que la législation sur l'eau était adaptée à son objectif mais que des améliorations étaient à mener, notamment concernant l'actualisation du suivi de la pollution chimique et l'intégration des objectifs relatifs à l'eau dans d'autres politiques. Parmi ceux-ci : les objectifs du Green Deal européen dont l'ambition zéro pollution, l'approche stratégique des produits pharmaceutiques dans l'environnement, les objectifs du plan d'action « Une seule santé de l'UE contre la résistance aux antimicrobiens ». Cette révision sera également coordonnée avec celle de la directive sur le traitement des eaux urbaines résiduaires, de la directive sur les émissions industrielles et de la directive sur les boues d'épuration. Elle prendra en compte la mise en œuvre de la nouvelle directive sur l'eau potable et de la directive-cadre sur la stratégie pour le milieu marin.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonjour Madame,

Les monocultures de résineux sont souvent décriées pour leur impact négatif sur la biodiversité animale et végétale, ainsi que sur l appauvrissement des sols.

Savez-vous si des études ont montré un impact, ou son absence, sur la qualité des eaux qui ont transitées par ces massifs forestiers, ainsi que sur la vie aquatique des cours d eau en aval de ces massifs?

Cordialement,

Charles C. | 29 octobre 2020 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Merci pour votre sollicitation. Je n'ai pas connaissance d'études spécifiques sur ce sujet.

Cette question pourrait toutefois faire l'objet d'un article.

Bien cordialement

Dorothée Laperche Dorothée Laperche
29 octobre 2020 à 10h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager